Actualités à la une

Monde: En Italie, des infirmières arrêtées pour avoir simulé des vaccinations contre le Covid-19

Covid-19. L’Italie renforce les restrictions contre les personnes non-vaccinées

  Covid-19. L’Italie renforce les restrictions contre les personnes non-vaccinées Depuis ce lundi 10 janvier 2022, en Italie, les personnes non-vaccinées contre le Covid-19 ne peuvent plus manger au restaurant ni prendre l’avion. En Italie, les personnes non-vaccinées contre le Covid-19 ne peuvent plus manger au restaurant ni prendre l’avion pour voyager à l’intérieur du pays, selon les nouvelles règles entrées en vigueur lundi 10 janvier 2022, alors que les écoles ont rouvert.

  En Italie, des infirmières arrêtées pour avoir simulé des vaccinations contre le Covid-19 © Copyright 2022, L'Obs

Des doses de vaccins directement à la poubelle. En Italie, deux infirmières ont été arrêtées ces derniers jours, soupçonnés d’avoir effectué de fausses vaccinations. Selon des enquêteurs de Palerme, le phénomène pourrait être plus répandu qu’il n’y paraît.

La police de Palerme a diffusé samedi la vidéo d’une des infirmières démasquées. Sur ces images filmées en caméra cachée, l’infirmière vide le contenu de la seringue dans de la gaze avant de feindre de l’injecter dans le bras d’un patient.

Arrêtée pour faux et détournement de fonds, cette femme de 58 ans est soupçonnée d’avoir notamment eu recours à ce stratagème pour fournir de faux certificats de vaccination (le « green pass » en Italie) à des militants « antivax », moyennant quelques centaines d’euros.

Tasha Kheiriddin: Les personnes non vaccinées doivent être dissuadées de nuire aux autres

 Tasha Kheiriddin: Les personnes non vaccinées doivent être dissuadées de nuire aux autres quoi faire à propos de la non validée? Comme l'omicron se déchire à travers la société canadienne, cette question de la santé publique est devenue une question de coin politique. Les libéraux et les conservateurs ont choisi les côtés, ont augmenté la rhétorique et ont polarisé le débat, chacun jouant à la base qu'ils pensent être le plus susceptible de soutenir leur point de vue.

Censurer les antivax ? « Cela ne fera que les radicaliser dans leurs positions »

La semaine dernière, c’est dans la région des Marches que la police a fait une découverte similaire : une infirmière d’un centre de vaccination d’Ancône et plusieurs complices ont été arrêtés le 12 janvier pour avoir procédé à de fausses injections sur des patients « antivax » venus de toute l’Italie. Selon « la Repubblica », une soixantaine de personnes auraient bénéficié d’une fausse attestation contre des sommes allant de 300 à 450 euros. 18 000 euros en liquide ont été saisis. L’infirmière a finalement été dénoncée par un collègue qui trouvait son comportement suspect. Là aussi, la police a diffusé les images de ces fausses vaccinations sur les réseaux sociaux.

Italie : Un drapeau nazi posé sur le cercueil d’une militante néofasciste, indignation du diocèse de Rome

  Italie : Un drapeau nazi posé sur le cercueil d’une militante néofasciste, indignation du diocèse de Rome Le drapeau rouge frappé d’une croix gammée a été posé lors des funérailles d'Alessia Augello, membre du groupe néofasciste Forza Nuova © Maxime Le Pihif/SIPA Un cercueil. (Illustration) EXTREME-DROITE - Le drapeau rouge frappé d’une croix gammée a été posé lors des funérailles d'Alessia Augello, membre du groupe néofasciste Forza Nuova Le diocèse de Rome ( Italie) a exprimé son indignation mardi après la publication d’une photo montrant un drapeau nazi sur le cercueil d’une militante néofasciste devant une église de la capitale italienne où s’étaient déroulées ses funérailles.


Vidéo: Italie : une infirmière arrêtée pour avoir réalisé de fausses injections de vaccin (Dailymotion)

« Plus répandu qu’on pourrait le penser »

Selon le quotidien « Il Corriere della sera », début janvier, des faits similaires auraient encore été reprochés à un médecin d’Ascoli, dans la région des Marches. En décembre encore, une infirmière et le leader d’un groupe sicilien d’antivax avaient été arrêtés pour des faits similaires. La première aurait par ailleurs fourni une fausse injection et un faux pass à l’infirmière arrêtée samedi.

« L’enquête montre que ce commerce irresponsable […] est plus répandu qu’on pourrait le penser », a déploré un enquêteur de Palerme auprès de « la Repubblica », « avec le risque que des soignants non vaccinés soient en contact avec des personnes hospitalisées, qui s’en remettent à un service public et pensent être soignées sans risquer d’être exposé au virus ».

Italie : Berlusconi et Draghi dans les starting-blocks pour la présidence

  Italie : Berlusconi et Draghi dans les starting-blocks pour la présidence Le parlement italien se réunira le 24 janvier pour élire le successeur du président de la République Sergio Mattarella, dont le septennat s'achève le 3 février. Une dizaine de candidats sont sur les rangs – la place est plutôt bonne à prendre – dont Silvio Berlusconi et Mario Draghi. Une manière pour le premier cité, roi du bunga bunga, de finir en beauté.

« Maintenant que je suis vaccinée, je veux qu’on arrête de m’emmerder »

Le gouvernement italien, confronté à un rebond des contagions dû au variant Omicron, a décidé fin décembre d’exiger à partir du 10 janvier le pass vaccinal dans les transports, les hôtels, les terrasses de restaurants, les foires et congrès ainsi que les piscines et salles de gym. La pass vaccinal, baptisé en Italie « pass sanitaire renforcé », s’obtient seulement avec un cycle vaccinal complet ou après guérison du Covid.

Il y a dix jours, le gouvernement a par ailleurs décidé d’instaurer l’obligation vaccinale pour toutes les personnes âgées de plus de 50 ans, sauf pour celles récemment guéries.

Covid-19: près de 400 morts en 24 heures en France .
Variant omicron, pass vaccinal, dose de rappel, bilan épidémique, nouveaux traitements… Retrouvez les dernières informations sur la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.- Le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés en soins critiques est resté quasi stable dimanche avec 3 760 malades contre 3 746 samedi, selon les derniers chiffres de Santé publique France. Les contaminations restent à un niveau élevé avec 360 007 cas quotidiens en moyenne sur la semaine écoulée.

Voir aussi