Actualités à la une

Monde: Six navires russes en transit dans la Manche : vers un débarquement de troupes en Ukraine ?

U.S. devrait soutenir l'insurrection en Ukraine si la Russie envahit: Mitt Romney

 U.S. devrait soutenir l'insurrection en Ukraine si la Russie envahit: Mitt Romney Sénateur Mitt Romney Dit dimanche Les États-Unis devraient soutenir une insurrection en Ukraine si le président russe Vladimir Poutine envahit le pays, comme une crainte est probable.

Un navire amphibie russe lors d'exercices. Six de ces bâtiments sont en transit en Manche. © DR Un navire amphibie russe lors d'exercices. Six de ces bâtiments sont en transit en Manche.

Six navires de débarquement russes ont quitté la Baltique et sont vraisemblablement en route pour la mer Noire. Pourraient-ils prendre part à une opération amphibie contre l’Ukraine ?

Six bâtiments russes ont quitté la Baltique ces derniers jours et font route vers le sud, via la mer du Nord. Il s’agit des Olenegorskiy Gornyak et Georgiy Pobedonosets, ainsi que du Pyotr Morgunov. Un jour plus tôt, trois autres navires de la classe Ropucha et appartenant à la Flotte de la Baltique avaient aussi été repérés : le Korolev , le Minsk, et le Kaliningrad, qui faisaient aussi route vers la mer du Nord.

Conflit en Ukraine : Pourquoi « l’incident à la frontière » pourrait déclencher une guerre avec la Russie

  Conflit en Ukraine : Pourquoi « l’incident à la frontière » pourrait déclencher une guerre avec la Russie La Russie semble être arrivée au point culminant d'une tension militaire avec l'Ukraine au sujet de sa possible entrée dans l'OtanL’escalade de tension entre la Russie et l’Occident à propos de l'Ukraine a-t-elle atteint le dernier échelon avant de basculer dans un conflit armé ? C’est en tout cas ce que craint le gouvernement américain après que la Biélorussie a annoncé, mardi, l’arrivée de troupes russes sur son territoire pour des exercices « de préparation au combat ». « Nous sommes à un stade où la Russie peut lancer à tout moment une attaque en Ukraine », a assuré la porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki.

Navires de débarquement de chars et de troupes

Particularités de ces navires : ce sont tous des navires de débarquement de chars et de troupes, comme le confirme la Bible Flottes de combat. Les trois navires de la classe Ropucha peuvent ainsi embarquer et débarquer 10 blindés et 200 soldats.

Leur arrivée au large des côtes britanniques et hollandaises a suscité, mercredi, l’habituel émoi et le décollage tout aussi habituel de chasseurs Typhoon et F-16. Des avions de guet aérien E-3 Sentry ont aussi joué leur partition. Même les forces armées belges ont pris part à cet accompagnement, déployant au moins un bâtiment.

Débarquer des troupes en Ukraine ?

La presse britannique s’est bien sûr empressée d’expliquer que ces deux flottilles constituaient un danger potentiel mais bien réel si elles entraient en Méditerranée puis en mer Noire (lire ici par exemple le long sujet du Daily Mail ).

A quelle mission seraient-elles destinées si ce n’est à débarquer des troupes dans le cas d’un éventuel conflit entre la Russie et l’Ukraine, estiment mes confrères d’outre-Manche ?

Effectivement, dans le contexte actuel pour le moins tendu, le renfort des six navires de débarquement pourrait s’inscrire dans un plan d’invasion russe que Joe Biden a de nouveau dénoncé, promettant la nuit dernière une réponse sévère ​en cas d’attaque militaire contre l’Ukraine.

« Déconfliction » française

Côté français, on garde un flegme tout… britannique, rappelant que le passage de navires russes dans la Manche et au large de Brest est courant et que ces navires ont le droit de naviguer dans ces eaux tout à fait internationales. Donc circulez, y’a pas grand-chose à voir, « déconfliction » oblige…

Dans les photos: Russian Military Martrings près des frontières Ukraine

 Dans les photos: Russian Military Martrings près des frontières Ukraine Nouveaux photos par satellite Show Russie 'S accumulation militaire de Ukraine Alors que les nations occidentales craignent une invasion complète de l'ancien État soviétique. © Satellite Image © 2022 Maxar Technologies Vue plus proche des réservoirs, d'artillerie et de tentes dans un site de formation à Pogonovo, en Russie le 16 janvier. L'emplacement est à environ 165 kilomètres au nord / au nord-est de la frontière Russie-Ukraine.

Toutefois le patrouilleur Flamand est bien allé jouer les curieux à l’entrée de la Manche. Le patrouilleur basé à Cherbourg est d’alerte pour tout type d’activités (dont le passage de migrants) ; il a donc joué les accompagnateurs dans le cadre de sa mission habituelle. Mais aucun dispositif particulier n’a été mis en place », précise-t-on du côté de la Marine.

Toutefois le transit des navires russe sera certainement suivi par les forces françaises et un échange d’informations avec les alliés est en cours.

JO de Pékin – Bobsleigh/Luge/Skeleton : Le programme complet .
Les sports de glisse sont un incontournable des Jeux d'hiver. Retrouvez la programmation complète et les résultats des épreuves de bobsleigh, luge et skeleton aux JO de Pékin. JEUX OLYMPIQUES D'HIVER 2022 Pékin (Chine) du 4 au 20 février (en heure française) Bobsleigh Dimanche 13 février 2h30 : Monobob femmes, manche 1 4h00 : Monobob femmes, manche 2 Lundi 14 février 2h30 : Monobob femmes, manche 3 4h00 : Monobob femmes, manche 4 13h05 : Bobsleigh à deux hommes, manche 1 14h40 : Bobsleigh à deux hommes, manche 2 Mardi 15 février 13h15 : Bobsleigh à deux hommes, manche 3 14h50 : Bobsleigh à deux hommes, manche 4 Vendredi

Voir aussi