Actualités à la une

Monde: Rwanda: à Kigali, l’obligation du passe vaccinal suscite des réactions mitigées

Le pass vaccinal devant le Sénat, explosion des cas en Martinique… le point sur le coronavirus

  Le pass vaccinal devant le Sénat, explosion des cas en Martinique… le point sur le coronavirus Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde. © REUTERS/Mike Blake La situation en FranceLes sénateurs, majoritairement de droite, ont donné lundi en commission un premier feu vert au projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal, en prévoyant un mécanisme "d'extinction automatique" et en maintenant le pass sanitaire pour les mineurs. L'examen du texte en première lecture débutera mardi à 14H30 dans l'hémicycle du Sénat et pourra se poursuivre mercredi.

Vaccination contre le Covid-19 à l'hôpital de Kigali, le 18 mars 2021. © REUTERS/Jean Bizimana Vaccination contre le Covid-19 à l'hôpital de Kigali, le 18 mars 2021.

Depuis plusieurs semaines, le Rwanda a mis en place l’équivalent d’un passe vaccinal. Il faut dorénavant être vacciné pour emprunter les transports en commun, aller dans des restaurants ou encore assister à des cérémonies religieuses. Le pays a déjà administré deux doses à environ 50% de sa population adulte et assure vouloir atteindre les 70% des plus de 12 ans d’ici le mois de juin. Reportage à la gare routière de Nyabugogo à Kigali, où ces mesures suscitent des réactions mitigées.

Avec notre correspondante à Kigali, Laure Broulard

Passe vaccinal : les députés rétablissent le contrôle par les restaurateurs

  Passe vaccinal : les députés rétablissent le contrôle par les restaurateurs Au cours d’une nuit de débats menés au pas de charge, l’Assemblée nationale a adopté samedi matin en nouvelle lecture le projet de loi transformant le passe sanitaire en passe vaccinal. © PASCAL GUYOT/AFP via Getty Images A man shows a digital sanitary pass document on his smartphone, in front on the terrasse of a restaurant in Montpellier, southern France on August 11, 2021. - France on Aug 9, 2021, began enforcing a Covid pass championed by President Emmanuel Macron in cafes, restaurants and trains, a tightening of rules the government hopes will boost vaccinations but which has prompted weeks of angry protests.

Anaclete s’apprête à rentrer dans sa petite ferme à Muhanga, après avoir vendu ses fruits au marché à Kigali. Il a dû montrer son certificat de vaccination pour acheter son ticket de bus : « Où que tu ailles, on te demande si tu es vacciné. Et si tu ne l’es pas, tu n’as pas accès aux différents services. On te dit de t’en aller. Même pour vendre au marché, il faut être vacciné. »

Une grande tente blanche a été dressée au milieu des bus en partance pour tout le pays. C’est l’un des principaux centres de vaccination de la capitale rwandaise. Anaclete est venu pour sa troisième dose. « Je pense que l’obligation vaccinale dans certains endroits est une bonne chose. Parce que le gouvernement ne devrait pas prendre pour acquis les progrès faits dans la lutte contre le coronavirus. Sans ces mesures, les gens ne seraient pas incités à se faire vacciner. »

Gabriel, 19 ans, s’apprête quant à lui à se voir administrer sa première dose, à contrecœur : « Moi jusqu'ici je n'avais pas confiance. Plein de gens n'ont pas confiance. Mais il a des gens qui viennent ici parce qu'ils n'ont pas trop de choix. Notre pays a exagéré un peu. Mais ce n'est pas seulement notre pays, beaucoup d'autres on fait pareil. Mais je crois que c'est exagéré. »

Ces dernières semaines, plusieurs personnes ont tenté de fuir le pays, assurant vouloir échapper à la vaccination.

Pass vaccinal: la durée du certificat de rétablissement réduite à 4 mois dès le 15 février .
La durée du certificat de rétablissement, accordé aux personnes qui viennent d’être infectées par le coronavirus, sera ramenée à quatre mois, contre six actuellement, à compter du 15 février, a indiqué ce samedi le ministère de la Santé. Le certificat de rétablissement est accordé aux personnes qui ont été infectées par le SARS-CoV-2 et qui doivent attendre avant de recevoir une dose de vaccin anti-Covid. Ce certificat est intégré dans le pass vaccinal, qui remplace le pass sanitaire depuis le 24 janvier.

Voir aussi