Actualités à la une

Monde: La Corée du Nord a procédé à un nouveau tir de missile, le sixième depuis le début de l'année

LEAD 1-La Corée du Nord pourrait revoir son moratoire sur les tests

  LEAD 1-La Corée du Nord pourrait revoir son moratoire sur les tests COREE DU NORD-USA/ (LEAD 1):LEAD 1-La Corée du Nord pourrait revoir son moratoire sur les tests (Actualisé tout du long avec précisions) par Hyonhee Shin SEOUL, 19 janvier (Reuters) - La Corée du Nord va renforcer ses capacités de défense et revoir les mesures de confiance qu'elle a prises avec les Etats-Unis du fait de la politique hostile de Washington à son égard, a rapporté mercredi la presse officielle nord-coréenne.

Pyongyang n'avait plus mené d'essais à une telle fréquence depuis 2019 et l'échec des négociations entre Kim Jong-un et Donald Trump.

  La Corée du Nord a procédé à un nouveau tir de missile, le sixième depuis le début de l'année © Fournis par franceinfo

La Corée du Nord a tiré "un projectile non identifié" dans la mer du Japon, a annoncé l'état-major de la Corée du Sud, jeudi 27 janvier. La reprise des essais balistiques de Pyongyang se confirme : c'est le sixième tir recensé depuis le début de l'année 2022, soit une activité inédite sur un mois depuis 2019 et l'échec des négociations entre le président nord-coréen, Kim Jong-un, et Donald Trump, alors président des Etats-Unis.

Mardi, la Corée du Nord avait effectué deux essais de missiles de croisière, selon Séoul, ce qui ne tombe pas sous le coup des sanctions actuelles de l'ONU. La Corée du Nord a également déclaré avoir testé des missiles hypersoniques les 5 et 11 janvier et des missiles balistiques les 14 et 17 janvier, prohibés par les Nations unies. En réponse, le Conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni et les Etats-Unis ont imposé de nouvelles sanctions.

Onu-Chine et Russie temporisent sur un projet US de sanctionner la Corée du Nord

  Onu-Chine et Russie temporisent sur un projet US de sanctionner la Corée du Nord COREE DU NORD-MISSILES/ONU (PHOTO, TV):Onu-Chine et Russie temporisent sur un projet US de sanctionner la Corée du Nord par Michelle Nichols NATIONS UNIES, 21 janvier (Reuters) - La Chine et la Russie ont obtenu jeudi le report de l'examen aux Nations unies d'une proposition des Etats-Unis pour sanctionner cinq ressortissants nord-coréens après les tests de missiles effectués par Pyongyang, qui a laissé entendre qu'il pourrait reprendre les essais nucléaires, ont déclaré des diplomates.


Vidéo: Pourquoi la Corée du Nord multiplie-t-elle les tirs de missiles en ce début d’année ? (France 24)

La menace de nouveaux essais nucléaires

Pyongyang n'a en revanche pas testé de missiles balistiques intercontinentaux ou d'armes nucléaires depuis l'enlisement du dialogue avec Washington. Mais le pays a laissé entendre qu'il pourrait reprendre ses essais nucléaires et d'armes à longue portée, en pause depuis un moratoire auto-imposé en 2017.

Ces essais interviennent dans une période délicate pour la région : la Chine, seul alliée majeure du régime nord-coréen, accueille les Jeux olympiques d'hiver en février et la Corée du Sud tient une élection présidentielle en mars. Pyongyang se prépare à célébrer le 80e anniversaire de la naissance du défunt dirigeant Kim Jong-il, en février, puis le 110e anniversaire de Kim Il-sung, le dirigeant fondateur du pays, en avril.

Corée Envoyer des matidas Emballage de la Coupe Asiatique .
Sam Kerr a enduré une nuit rare devant le but, car les Matildas se sont écrasés de la Coupe asiatique des femmes de l'AFC avec une perte de choquine 1-0, une perte finale de la Corée. © Darren Pateman / AAP Photos Les Espoirs de la victoire de la victoire d'une deuxième coupe asiatique ont été précipités dans une perte de 1-0 en République de Corée.

Voir aussi