Actualités à la une

Monde: Biden ouvre à nouveau la vente de concessions de pétrole et gaz sur les terres fédérales

Attention, ces images de Joe Biden “sénile” et “désorienté” à la Maison Blanche ont été détournées

  Attention, ces images de Joe Biden “sénile” et “désorienté” à la Maison Blanche ont été détournées Depuis le 5 avril, plusieurs vidéos partagées sur les réseaux sociaux montrent un Joe Biden désorienté lors d’un événement à la Maison Blanche, allant jusqu’à se présenter comme le “Vice-Président de Barack Obama”. Mais ces séquences, vues plus de 5 millions de fois, ont été sorties de leur contexte. D’autres images de ce même événement expliquent le comportement du président américain. La vérification en bref Le 5 avril, pour l’anniversaire de l’entrée en vigueur de l’Affordable Care Act, Joe Biden a reçu Barack Obama à la Maison Blanche.

Exploitation pétrolière près d'un champ de fraises dans la ville d'Oxnard, comté de Ventura, en Californie. © Fournis par La Tribune Exploitation pétrolière près d'un champ de fraises dans la ville d'Oxnard, comté de Ventura, en Californie.

Aux Etats-Unis, l'urgence énergétique relègue au second plan l'urgence climatique pour augmenter l'offre d'hydrocarbures. Le gouvernement américain, sous pression pour faire baisser les prix de l'essence, a ainsi annoncé en fin de semaine qu'il allait reprendre la vente de concessions pour l'exploitation d'hydrocarbures sur les terres fédérales. Toutefois, il assortit cette autorisation de nouvelles conditions, dont une hausse des tarifs, la première en plus de 100 ans.

Energie : en Allemagne, les bonnes affaires des entreprises russes

  Energie : en Allemagne, les bonnes affaires des entreprises russes Prise à la gorge par sa dépendance au gaz russe, l'Allemagne s'est découvert un autre talon d'Achille : le poids des capitaux russes dans ses raffineries de pétrole, oléoducs et autres réservoirs de gaz. Responsables politiques et économiques allemands se retrouvent "devant les ruines" d'une coopération avec la Russie longtemps perçue comme garante d'une détente avec le régime de Vladimir Poutine, observe le magazine Spiegel. "Ils doivent se rendre à l'évidence, poursuit l'hebdomadaire : ils n'ont pas fait appel à des agents du changement au sein de la Russie, mais peut-être à des chevaux de Troie du Kremlin".

Joe Biden, qui a fait de la lutte contre le changement climatique une de ses priorités, avait peu après son arrivée à la Maison Blanche en janvier 2021 proclamé un moratoire sur l'octroi de nouvelles concessions pour des forages pétroliers et gaziers sur les terres et les eaux appartenant au gouvernement, dans l'attente d'une révision.

Le ministère de l'Intérieur a indiqué dans un communiqué vendredi qu'il allait mettre aux enchères, à partir de la semaine prochaine, environ 173 parcelles représentant 144.000 acres (58.275 hectares) dans neuf Etats après avoir opéré plusieurs changements. La surface proposée est néanmoins 80% moins importante que celle qui avait été envisagée initialement. Surtout, le ministère va augmenter les redevances demandées, qui n'avaient pas bougé depuis au moins un siècle, de 12,5% à 18,75% des profits.

L'UE travaille sur un éventuel embargo du pétrole russe, selon des ministres

  L'UE travaille sur un éventuel embargo du pétrole russe, selon des ministres L'UE travaille sur un éventuel embargo du pétrole russe, selon des ministres © Reuters/DADO RUVIC L'UE TRAVAILLE SUR UN ÉVENTUEL EMBARGO DU PÉTR BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne est en train d'élaborer une proposition sur un éventuel embargo sur le pétrole russe, même si cette option ne fait pas encore l'unanimité auprès des Vingt-Sept, ont déclaré lundi les ministres des Affaires étrangères irlandais, néerlandais et lituanien.


Vidéo: Nicolas Doze : Le choc énergétique se confirme - 07/03 (BFM Business)

Les entreprises intéressées devront aussi respecter de nouvelles conditions, comme une consultation des tribus amérindiennes ou le respect des "meilleures méthodes scientifiques disponibles" pour l'analyse des émissions de gaz à effet de serre notamment.

Cette mesure intervient au moment où le président américain est confronté à une inflation record, en particulier du prix de l'essence, qui mine sa popularité. Au mois de mars, la moitié de l'inflation est due aux seuls prix de l'essence, qui ont flambé de 18,3% par rapport à février. Joe Biden prend depuis plusieurs semaines des initiatives visant à faire baisser les cours du brut, ordonnant par exemple fin mars de puiser massivement dans les réserves stratégiques de pétrole du pays. 180 millions de barils vont être ainsi mis sur le marché dans les 6 prochains mois.

Le moratoire de Joe Biden déjà bien entamé

La reprise des ventes de concessions pour l'exploitation de pétrole et de gaz sur les terres fédérales ne devrait toutefois pas avoir un effet immédiat, le processus prenant généralement plusieurs années. Le moratoire proclamé par Joe Biden avait déjà été bien entamé, un juge l'ayant suspendu en juin 2021 en estimant que l'administration devait obtenir l'approbation du Congrès. Le gouvernement avait engagé quelques semaines plus tard la vente aux enchères de concessions en mer, dans le Golfe du Mexique, annulée par la justice en janvier. Le ministère de l'Intérieur a aussi donné son approbation à des milliers de permis d'exploitation de pétrole et de gaz sur les terres fédérales en 2021.

Washington reprend les contrats de forage de pétrole et de gaz sur les terres fédérales .
Le gouvernement américain, sous pression pour réduire les prix du gaz, annoncé vendredi, il reprendra la vente de baux de forage de pétrole et de gaz sur des terres fédérales tout en imposant de nouvelles conditions, y compris la première randonnée. dans les redevances de plus de 100 ans.

Voir aussi