Monde: L'Ukraine dément avoir exécuté des prisonniers russes

Guerre en Ukraine : l'ONU alerte sur de nombreux cas de torture de prisonniers de guerre dans les deux camps

  Guerre en Ukraine : l'ONU alerte sur de nombreux cas de torture de prisonniers de guerre dans les deux camps S'appuyant sur plus de 300 témoignages recueillis auprès de prisonniers russes et ukrainiens, l'ONU fait état de mauvais traitements largement répandus. © Fournis par franceinfo Les exactions sont observées de part et d'autre. De nombreux prisonniers de guerre capturés par les forces russes et ukrainiennes sont soumis à la torture et aux mauvais traitements, y compris des décharges électriques, a alerté l'ONU, mardi 15 novembre.

  L'Ukraine dément avoir exécuté des prisonniers russes © EyePress News / EyePress via AFP

Le chargé des droits de l'Homme ukrainien a rejeté dimanche les accusations de Moscou sur un cas d' « exécution » de prisonniers de guerre russes, arguant que dans l'incident filmé les soldats ukrainiens s'étaient défendus contre des Russes qui feignaient de se rendre. Le médiateur Dmytro Loubynets a déclaré que les « extraits de vidéo » présentés par Moscou comme la preuve que Kiev avait exécuté des prisonniers de guerre russes montraient en fait que les soldats russes « utilisant une reddition feinte », avaient « commis un crime de guerre en ouvrant le feu sur les forces armées ukrainiennes ».

CARTE. Guerre en Ukraine : Kiev privée d’électricité, « crime de guerre »… Le point au 268e jour

  CARTE. Guerre en Ukraine : Kiev privée d’électricité, « crime de guerre »… Le point au 268e jour Près de la moitié des infrastructures énergétiques d’Ukraine ont été mises « hors d’état de fonctionner » à la suite de frappes russes massives depuis début octobre, Kiev réclamant vendredi 18 novembre un « soutien supplémentaire » de la part de ses alliés européens. La Russie a, elle, accusé l’Ukraine d’avoir exécuté « brutalement » plus de dix de ses militaires qui avaient été fait prisonniers, dénonçant un « crime de guerre ». Voici ce qu’ilAprès plus d’un mois et demi de bombardements russes à l’aide de missiles ou autres drones kamikazes, les dégâts sur le réseau énergétique ukrainien sont importants.

Les soldats russes tués dans cet incident « ne peuvent donc pas être considérés comme des prisonniers de guerre », a-t-il ajouté sur Telegram. « Ceux qui veulent utiliser la protection de la législation internationale pour tuer doivent être punis ».

À LIRE AUSSIGuerre en Ukraine : dans Kherson libérée, la chasse aux « collabos »

Un « meurtre délibéré et méthodique », selon la Russie

La Russie a accusé vendredi l'Ukraine d'avoir exécuté plus de dix de ses militaires qui avaient déposé les armes, dénonçant un « crime de guerre », sur la foi de vidéos mises en ligne sur les réseaux sociaux. Sur la première vidéo, qui semble filmée par un soldat ukrainien dans une zone de combats, une dizaine de militaires présumés russes sortent les uns après les autres d'un abri, les mains en l'air, et se couchent face contre terre sous l'injonction des Ukrainiens qui les tiennent en joue. La vidéo s'interrompt brutalement au moment où une dernière silhouette sombre surgit de l'abri, et où des tirs retentissent.

Guerre en Ukraine : Après la libération de Kherson, quelles batailles à venir pour Kiev ?

  Guerre en Ukraine : Après la libération de Kherson, quelles batailles à venir pour Kiev ? La victoire des forces ukrainiennes à Kherson est une belle avancée mais du chemin reste à parcourir avant la reconquête du territoire © Federico Quintana/ Une unité des forces spéciales ukrainiennes pose devant le monument de bienvenue de bienvenue de Kherson, après la reprise de la ville, le 14 novembre 2022 etape cle - La victoire des forces ukrainiennes à Kherson est une belle avancée mais du chemin reste à parcourir ava Les émulsions de joie des habitants de Kherson, drapeaux ukrainiens en main, ont montré à quel point l’occupation russe de la ville avait été difficile

À LIRE AUSSIGuerre en Ukraine : quand Poutine s'inspire de Ben Laden

Une autre vidéo filmée par un drone montre une dizaine de corps gisant au milieu de flaques de sang, dont l'un semble avoir été touché à la tête. L'Agence France-Presse n'a pas pu confirmer de source indépendante l'authenticité de ces vidéos.

Le ministère russe de la Défense a affirmé vendredi qu'elles montraient « le meurtre délibéré et méthodique » de soldats russes prisonniers. Le Comité d'enquête russe a indiqué avoir ouvert une enquête. Le ministère russe des Affaires étrangères a demandé que « les organisations internationales condamnent ce crime choquant » et diligentent une enquête. Un porte-parole de l'ONU à Kiev a déclaré vendredi à l'Agence France-Presse que l'organisation « avait connaissance de ces vidéos et les examinait .

Guerre en Ukraine. Situation difficile au front, Kiev demande une aide rapide… Le point sur la nuit .
Alors que la Russie s’est engagée dans une campagne de frappes de missiles massives visant l’infrastructure énergétique de l’Ukraine, Kiev a profité d’une réunion de l’OTAN en Roumanie pour demander davantage de générateurs, mais aussi d’armes. Volodymyr Zelensky a qualifié de « difficile » la situation sur le front, notamment dans le Donbass. Retour sur les événements qui ont marqué la nuit du mardi 29 au mercredi 30 novembre 2022. On fait le point sur les derniers événements du conflit en Ukraine.

Voir aussi