Monde: Ukraine : inquiétudes à la centrale de Zaporijjia, Kherson de nouveau évacuée...

Ukraine: La ville de Kherson s'efforce de rétablir l'électricité et l'eau

  Ukraine: La ville de Kherson s'efforce de rétablir l'électricité et l'eau par Jonathan Landay KHERSON, Ukraine (Reuters) - Les entreprises de services publics de Kherson s'efforcent de restaurer les infrastructures essentielles endommagées et minées après le départ des forces russes, la plupart des foyers de cette ville du sud de l'Ukraine étant toujours privés d'électricité et d'eau, ont indiqué dimanche des responsables régionaux. Le gouverneur de la région de © Thomson Reuters Des résidents locaux célèbrent après la retraite de la Russie de Kherson, dans le centre de Kherson, en Ukraine par Jonathan LandayKHERSON, Ukraine (Reuters) - Les entreprises de services publics de Kherson s'efforcent de rest

Le gouvernement a appelé les habitants de Kherson à évacuer la zone dévastée et des millions d'Ukrainiens quittent leur foyer pour survivre à l'hiver, alors qu'une partie du pays est privée d'électricité et de chauffage.

Alors que le chef de l'AIEA dénonce des tirs © afp.com/Ed JONES Alors que le chef de l'AIEA dénonce des tirs

La centrale nucléaire de Zaporijia est désormais sous la menace constante d'un accident nucléaire. Après la prise du territoire sud ukrainien par Moscou en mars dernier, la situation s'est surtout dégradée depuis le mois d'août. Chaque jour, les frappes de missiles, dont Moscou et Kiev s'accusent mutuellement, s'approchent un peu plus, provoquant de dangereuses coupures d'électricité à répétition. On atteint ce week-end un point de tension, avec une "bonne douzaine" de tirs signalés par L'Agence internationale de l'énergie atomique (IAE).

Ukraine: Zelensky accuse la Russie de crimes de guerre à Kherson

  Ukraine: Zelensky accuse la Russie de crimes de guerre à Kherson par Jonathan Landay KHERSON, Ukraine (Reuters) - Le président ukrainien Volodimir Zelensky a accusé dimanche les soldats russes de commettre des crimes de guerre et de tuer des civils à Kherson, dont certaines parties ont été reprises par l'armée ukrainienne la semaine dernière après le retrait de la Russie. "Les enquêteurs ont déjà documenté plus de 400 crimes de guerre russes. Des corps de © Thomson Reuters Des résidents locaux célèbrent après la retraite de la Russie de Kherson, dans le centre de Kherson, en Ukraine par Jonathan LandayKHERSON, Ukraine (Reuters) - Le président ukrainien Volodimir Zelensky a accusé dimanche les soldats rus

  • Le directeur de l'IAE appelle à "arrêter cette folie"

Selon un état des lieux dressé lundi 21 novembre, "des dégâts étendus ont été observés" en divers endroits même si "les équipements importants demeurent intacts". "Qui que ce soit, arrêtez cette folie !", a exhorté le directeur général de l'IAE assurant que "c'est absolument délibéré, ciblé". Si les systèmes de sûreté clés n'ont pas été endommagés, "le bombardement s'en est rapproché dangereusement. Nous parlons de mètres, pas de kilomètres", a déclaré le chef de l'instance onusienne. "L'impact direct sur les réacteurs et les équipements adjacents, en particulier là où est entreposé le combustible usé, pourrait avoir de sérieuses conséquences", avait-il averti en septembre.

Ukraine: il faut sauver le soldat raton-laveur

  Ukraine: il faut sauver le soldat raton-laveur C'est un phénomène curieux, observé depuis les premiers jours de la guerre d'invasion menée par la Russie en Ukraine. De compagnie ou dans les zoos, comme celui de Kiev où notre journaliste Robin Tutenges a enquêté, la nation comme ses soldats aiment d'un amour transi ses animaux, ses chats, ses chiens et en ont fait de précieux alliés dans leur communication internationale. The cats of Izyum eagerly await their liberators. Unlikely that in russia there is such nutritious food for cats. ????: @YurchenkoSt pic.twitter.com/3tptOS9BZA — Defense of Ukraine (@DefenceU) September 21, 2022 Ukrainian soldiers love cats.

L'autre risque est celui d'une coupure de courant prolongée, alors que le réseau principal a déjà été endommagé à plusieurs reprises par les bombardements, même si des alternatives existent. L'électricité est essentielle pour faire tourner les pompes assurant la circulation d'eau et refroidir le combustible des coeurs des réacteurs et des piscines d'entreposage, afin d'éviter un accident de fusion combustible et des rejets radioactifs dans l'environnement comme cela a été le cas pour Fukushima en 2011. Lundi, Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky ont appuyé lors d'un appel urgent "l'absolue nécessité de préserver la sécurité et la sûreté" de la centrale nucléaire de Zaporijia.

  • Washington dénonce des "crimes de guerre systémique"

La Russie s'est livrée à des "crimes de guerre systémiques" partout où elle a déployé des troupes en Ukraine, a accusé lundi Beth Van Schaack, diplomate chargée de la justice pénale internationale au département d'État américain. Citant des exécutions sommaires, cas de torture ou de traitements inhumains ou encore le déplacement contraint de personnes et d'enfants, elle s'est dite confiante qu'à terme les responsables russes devront en rendre compte devant la justice. La veille, quatre nouveaux "sites de torture" avaient été découverts dans la région fraîchement reprise par les Ukrainiens de Kherson, occupée pendant près de 8 mois par les Russes avant leur retraite forcée il y a une dizaine de jours.

Guerre en Ukraine : Le Kiev-Kherson sur de bons rails et la Crimée fortifiée en bonne voie

  Guerre en Ukraine : Le Kiev-Kherson sur de bons rails et la Crimée fortifiée en bonne voie Ce vendredi 18 novembre, « 20 Minutes » fait le point pour vous, comme tous les soirs, sur l’avancée du conflit en Ukraine © Efrem Lukatsky/AP/SIPA Un habitant de Kherson embrasse un soldat ukrainien dans le centre de Kherson, en Ukraine, le 13 novembre 2022. rEcap' - Ce vendredi 18 novembre, « 20 Minutes » fait le point pour vous, comme tous les soirs, sur l Vous avez raté les derniers événements sur la guerre en Ukraine ? Pas de panique, 20 Minutes fait le point pour vous tous les soirs, à 19h30.

LIRE AUSSI>>Gaz, armes, céréales, Otan... Les Etats-Unis, grands gagnants de la guerre en Ukraine

La CPI a ouvert une enquête sur la guerre en Ukraine peu après l'invasion menée par la Russie le 24 février, et une équipe commune d'enquête européenne sur les crimes présumés commis dans ce pays a également été mise en place par la Lituanie, la Pologne et l'Ukraine avec le soutien de l'agence judiciaire européenne Eurojust. Quant à la création d'un tribunal spécial, réclamé par l'Ukraine, la diplomate américaine a fait part "de discussions toujours en cours" notamment au sein de l'Assemblée générale de l'ONU. Elle a indiqué que les Etats-Unis étaient plutôt favorables aux "institutions existantes" pour juger d'éventuels crimes de guerre ou d'humanité. Evoquant un "nouveau Nuremberg", en référence aux procès des responsables nazis après la Seconde Guerre mondiale, Beth Van Schaack s'est dite confiante dans le fait que les enquêtes menées actuellement puissent aboutir à des mises en accusation en temps voulu.

"Lorsque vous constatez de tels actes systémiques, y compris la mise en place d'un vaste réseau de déplacements contraints, il est très difficile d'imaginer que ces crimes aient pu être commis sans que la responsabilité en incombe au plus haut de la chaîne de commandement", à savoir le président russe Vladimir Poutine, a ajouté la haute responsable. Interrogée sur des vidéos qui selon Moscou prouvent que Kiev a exécuté plusieurs soldats russes, elle a insisté sur le fait que "les lois de la guerre s'appliquent à toutes les parties, tant l'Etat agresseur que l'Etat qui se défend".

Guerre en Ukraine : Après la libération de Kherson, quelles batailles à venir pour Kiev ?

  Guerre en Ukraine : Après la libération de Kherson, quelles batailles à venir pour Kiev ? La victoire des forces ukrainiennes à Kherson est une belle avancée mais du chemin reste à parcourir avant la reconquête du territoire © Federico Quintana/ Une unité des forces spéciales ukrainiennes pose devant le monument de bienvenue de bienvenue de Kherson, après la reprise de la ville, le 14 novembre 2022 etape cle - La victoire des forces ukrainiennes à Kherson est une belle avancée mais du chemin reste à parcourir ava Les émulsions de joie des habitants de Kherson, drapeaux ukrainiens en main, ont montré à quel point l’occupation russe de la ville avait été difficile

  • Le gouvernement ukrainien appelle les habitants de Kherson à évacuer pour l'hiver

La vice-Première ministre et ministre chargée de la réintégration des territoires temporairement occupés en Ukraine, Iryna Verechtchouk, a appelé lundi soir les habitants de Kherson à "évacuer pour l'hiver vers des régions plus sûres du pays", particulièrement les femmes, enfants et personnes âgées.

LIRE AUSSI>>Ukraine : dans Kherson libérée, des habitants marqués par l'enfer de l'occupation russe

À Kiev, la direction régionale de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l'Europe, Hans Kluge, a prévenu le même jour que l'hiver menacera la vie de millions d'Ukrainiens, après les séries de frappes russes dévastatrices sur les infrastructures énergétiques du pays. "Pour faire simple, cet hiver sera une question de survie", a-t-il ajouté. "Nous nous attendons à ce que deux à trois millions de personnes supplémentaires quittent leur maison à la recherche de chaleur et de sécurité", estime-t-il.

  • La France mobilise 100 millions pour la Moldavie

La communauté internationale a annoncé lundi 21 novembre, lors d'une conférence nationale de soutien à la Moldavie, de nouvelles aides financières pour cette victime collatérale de la guerre en Ukraine. Petit pays de 2,6 millions d'habitants, la Moldavie est candidate depuis fin juin 2022 à l'entrée dans l'Union Européenne. Elle subit de plein fouet les conséquences de la guerre, en particulier sur le plan énergétique. Cette troisième réunion de la "plateforme internationale de soutien à la Moldavie" s'est déroulée dans un contexte particulier "de chantage au gaz" de la part de la Russie, a noté la ministre française des Affaires étrangères Catherine Colonna. La compagnie russe Gazprom a réduit de moitié ses exportations de gaz vers Chisinau, et "les exportations d'électricité en provenance d'Ukraine ne sont plus possibles du fait des bombardements sur les infrastructures ukrainiennes", a relevé la ministre.

Guerre en Ukraine. Craintes à Kherson, la Moldavie impactée… Le point sur la nuit

  Guerre en Ukraine. Craintes à Kherson, la Moldavie impactée… Le point sur la nuit Chassées de Kherson, les forces russes ont recommencé leur pilonnage de la région, obligeant la population à se mettre à l’abri et à éviter les sorties. La Moldavie, touchée par les conséquences de la guerre en Ukraine vient demander de l’aide à la communauté internationale. Retour sur les événements qui ont marqué la nuit du dimanche 20 au lundi 21 novembre.L’armée russe, tout juste rejetée de l’autre côté du fleuve Dniepr, a pilonné dimanche 20 novembre 2022 la zone industrielle et incendié un dépôt pétrolier non loin des quartiers civils de Kherson, dans le sud de l’Ukraine.

Dans ce cadre, la France a annoncé lundi 21 novembre une aide supplémentaire de 100 millions d'euros à destination du petit pays. "Lutter pour la Moldavie aujourd'hui, c'est participer à l'effort de guerre que nous conduisons, aux côtés de l'Ukraine", a appuyé Emmanuel Macron durant la conférence. Dans un entretien récent avec l'AFP, le vice premier ministre moldave a évalué à 1,1 milliard d'euros le besoin de financement supplémentaire pour couvrir les surcoûts énergétiques du pays cet hiver, sans compter les besoins financiers pour assurer l'aide humanitaire. Quelque 80.000 Ukrainiens sont déjà réfugiés en Moldavie, ce qui représente un coût important pour le petit pays, et la Moldavie s'attend à une nouvelle vague de réfugiés ukrainiens fuyant le froid.

LIRE AUSSI>> La guerre en Ukraine, une aubaine pour les usines françaises ?

Le pays est également victime de tentatives de déstabilisation politique par la Russie, qui a placé des soldats dans la région séparatiste progresse de Transnistrie. La présidente moldave Maia Sandu a également accusé la Russie d'être derrière des trafics d'armes, de biens, de traites d'humains ou de financer des manifestations antigouvernementales. Elle a appelé l'ensemble de ses partenaires "à sanctionner les criminels de haut vol qui volent et menacent la démocratie".

  • La guerre en Ukraine responsable du plus grand déplacement européen depuis les années 1940

L'invasion de l'Ukraine par la Russie a entraîné "le plus grand déplacement forcé de personnes en Europe depuis les années 1940", relève la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) ce mardi 22 novembre. Dans son rapport intitulé "Business Unusual" (affaires inhabituelles), elle estime que le monde ne reprendra pas son cours "comme si de rien n'était" après la pandémie et les conséquences de la guerre en Ukraine, comme le chamboulement de l'économie et l'afflux massif de réfugiés.

Cependant, l'afflux de réfugiés ukrainiens a aussi "le potentiel d'augmenter la main-d'oeuvre de l'Union européenne d'environ 0,5% d'ici la fin de 2022", ajoute l'organisation. "Cela pourrait atténuer certaines pénuries de travailleurs dans les économies européennes, qui vieillissent rapidement." Le rapport révèle ainsi que près de trois réfugiés ukrainiens sur dix en Europe sont déjà employés dans leur pays d'accueil. Près des deux tiers de tous les réfugiés dans le monde viennent de Syrie, d'Ukraine, de Cisjordanie et de Gaza, du Venezuela ou d'Afghanistan, et près de la moitié sont des enfants.

CARTE. Guerre en Ukraine : frappes sur Dnipro, nouvelles aides pour Kiev… Le point au 279e jour .
Plongée dans une grave crise énergétique provoquée par les attaques d’infrastructures stratégiques par la Russie, l’Ukraine continue d’appeler ses alliés occidentaux à livrer des armes et des générateurs, ce mardi 29 novembre 2022. Alors que l’Otan et le G7 se sont réunis, des aides américaines, françaises et allemandes ont été annoncées. Voici ce qu’il faut retenir de cette journée de guerre en Ukraine. © Infographie Ouest-France La situation en Ukraine au soir du mardi 29 novembre 2022. L’Ukraine est toujours plongée dans une grave crise énergétique, ce mardi 29 novembre 2022, au 279e jour de l’invasion russe en Ukraine.

Voir aussi