Monde: (Multimédia) La modernisation de la Chine offre un modèle alternatif pour les autres pays en développement, selon un universitaire (INTERVIEW)

(Multimédia) LEAD Xi Jinping rencontre le président sud-africain Ramaphosa

  (Multimédia) LEAD Xi Jinping rencontre le président sud-africain Ramaphosa Le président chinois Xi Jinping rencontre le président sud-africain Cyril Ramaphosa, à Bali, en Indonésie, le 15 novembre 2022. (Xinhua/Shen Hong) Le président chinois Xi Jinping a rencontré mardi après-midi à Bali, en Indonésie, le président sud-africain Cyril Ramaphosa. BALI (Indonésie), 15 novembre (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a rencontré mardi après-midi à Bali, en Indonésie, le président sud-africain Cyril Ramaphosa. NotantLe président chinois Xi Jinping a rencontré mardi après-midi à Bali, en Indonésie, le président sud-africain Cyril Ramaphosa.

  (Multimédia) La modernisation de la Chine offre un modèle alternatif pour les autres pays en développement, selon un universitaire (INTERVIEW) © Fournis par Xinhua_FR

Un train Fuxing roulant sur la ligne de chemin de fer Lhassa-Nyingchi dans le district de Nang, dans la région autonome du Tibet, dans le sud-ouest de la Chine, le 14 avril 2022. (Xinhua/Chogo)

La voie chinoise vers la modernisation offre aux pays du Sud un modèle alternatif pour poursuivre leur modernisation en accord avec leurs propres réalités, a déclaré à Xinhua John Pang, chercheur principal au Bard College de New York.

NEW YORK, 24 novembre (Xinhua) -- La voie chinoise vers la modernisation offre aux pays du Sud un modèle alternatif pour poursuivre leur modernisation en accord avec leurs propres réalités, a déclaré à Xinhua John Pang, chercheur principal au Bard College de New York.

(Multimédia) La Chine est prête à se coordonner avec la Nouvelle-Zélande pour la paix et la stabilité dans la région des îles du Pacifique, déclare Xi Jinping

  (Multimédia) La Chine est prête à se coordonner avec la Nouvelle-Zélande pour la paix et la stabilité dans la région des îles du Pacifique, déclare Xi Jinping Le président chinois Xi Jinping rencontre la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern à Bangkok, en Thaïlande, le 18 novembre 2022. (Xinhua/Zhai Jianlan) BANGKOK, 18 novembre (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a déclaré vendredi à Bangkok que la Chine était prête à se coordonner étroitement avec la Nouvelle-Zélande pour promouvoir conjointement la paix, la stabilité, le développement et la prospérité dans la région des pays insulaires du Pacifique.La politique de la Chine à l'égard des pays insulaires du Pacifique vise toujours à poursuivre la paix, le développement et la coopération, a indiqué M.

La Chine a suivi "une voie pragmatique" et a réalisé une transformation industrielle et sociale sans colonisation, impérialisme ou exploitation d'autres pays, a-t-il indiqué.

Tout en tirant les leçons de l'expérience de l'Occident, la Chine s'est mise au diapason de sa propre histoire et de sa propre culture, a poursuivi M. Pang.

"C'est un modèle pour les autres pays qui doivent aller de l'avant en tenant compte de leur propre histoire et en la comprenant, y compris l'histoire de leur économie politique", a-t-il estimé.

Selon lui, "il renverse absolument la théorie, qui est en quelque sorte le paradigme des sciences sociales au XXe et au début du XXIe siècle, à savoir l'hypothèse de convergence de la modernisation et le fait que toute modernisation mène à un modèle unique".

(Multimédia) La Chine et la Thaïlande vont construire une communauté de destin plus stable, plus prospère et plus durable (SYNTHESE)

  (Multimédia) La Chine et la Thaïlande vont construire une communauté de destin plus stable, plus prospère et plus durable (SYNTHESE) Une ouvrière travaille dans une usine de traitement des durians dans la province de Chanthaburi, en Thaïlande, le 5 mai 2022. (Xinhua/Wang Teng) BANGKOK, 19 novembre (Xinhua) -- La Chine et la Thaïlande sont convenues samedi à Bangkok de construire une communauté de destin plus stable, plus prospère et plus durable, selon un communiqué conjoint publié lors de la visite du président chinois Xi Jinping à Bangkok. La Chine et la Thaïlande sont de proches voisins, et les peuples des deux pays ont une longue histoire d'échanges amicaux. Les deux pays entretiennent également des liens commerciaux et économiques étroits depuis des années.

Il s'agit de la séparation de la voie du néolibéralisme, qui a échoué en fait, a-t-il observé.

La voie du néolibéralisme "a donné l'illusion qu'il existait une voie vers la prospérité pour le Sud. En fait, c'est une illusion totale. L'échelle n'était pas là, ou bien l'échelle se retire si vous montez quelques degrés, comme les pays d'Asie du Sud-Est l'ont découvert en 1997, lors de la crise financière asiatique", a rappelé M. Pang.

"La voie chinoise montre que le gouvernement joue un rôle clé dans l'obtention d'une croissance économique durable et équitable, que l'économie doit être gouvernée pour les peuples, qu'il y a une voie à suivre tout en utilisant les marchés", a-t-il ajouté.

La voie chinoise vers la modernisation a été soulignée dans le rapport du 20e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC) qui s'est tenu le mois dernier, a noté l'universitaire.

Dans un plan stratégique en deux étapes, le PCC vise à réaliser la modernisation socialiste de 2020 à 2035 et à faire de la Chine un grand pays socialiste moderne, prospère, fort, démocratique, culturellement avancé, harmonieux et beau de 2035 au milieu de ce siècle.

La voie chinoise vers la modernisation est à tout le moins une inspiration pour les autres pays, a conclu John Pang.

(Multimédia) La Chine appelle à la préservation de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de la Syrie .
Geng Shuang, représentant permanent adjoint de la Chine auprès des Nations Unies, s'exprime lors de la session spéciale d'urgence de l'Assemblée générale des Nations Unies sur l'Ukraine, au siège de l'ONU à New York, le 12 octobre 2022. (Xinhua/Xie E) Geng Shuang, représentant permanent adjoint de la Chine auprès des Nations Unies, a appelé mardi à des efforts pour préserver la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Syrie. NEW YORK, 29Geng Shuang, représentant permanent adjoint de la Chine auprès des Nations Unies, a appelé mardi à des efforts pour préserver la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Syrie.

Voir aussi