Actualités à la une

Monde: Manifestations en Chine : sur Twitter, des spams érotiques noient les images des contestations

Canada se tient avec des gens «s’exprimant» au milieu des manifestations de la Chine Covid-19: Trudeau

 Canada se tient avec des gens «s’exprimant» au milieu des manifestations de la Chine Covid-19: Trudeau Canada se tient avec des gens «s’exprimant» dans une rare vague de manifestations dans plusieurs villes de China , a déclaré le Premier ministre Justin Trudeau. © (AP Photo) Dans cette photo prise le dimanche 27 novembre 2022, les policiers épinglent et arrêtent un manifestant lors d'une manifestation dans une rue à Shanghai, en Chine.

Les recherches Twitter sur les villes où ont eu lieu les principales manifestations contre la politique «zéro-Covid» de Pékin sont polluées par des images sexuellement suggestives bombardées par de faux comptes. © Le Figaro. Les recherches Twitter sur les villes où ont eu lieu les principales manifestations contre la politique «zéro-Covid» de Pékin sont polluées par des images sexuellement suggestives bombardées par de faux comptes.

Une avalanche de contenus érotiques. C'est la parade mise en place pour noyer sur Twitter les images et informations liées aux manifestations de colère contre les restrictions sanitaires et pour davantage de libertés, qui ont éclaté en Chine depuis la fin du mois de novembre. Les Observateurs de FRANCE 24 ont été les premiers à repérer cette anomalie numérique.

Une simple recherche suffit pour le constater : n'importe quel internaute qui tape en caractère chinois le nom des villes où ont eu lieu les rassemblements les plus importants, Pékin (北京), Shanghai (上海), Nankin (南京), Zhengzhou (郑州), Canton (广州), ou Wuhan (武汉), tombe immédiatement sur des tweets majoritairement érotiques ou suggestifs, au milieu desquels il devient difficile de retrouver les extraits vidéos ou les messages qui concernent les manifestations.

Chine. Le principal organe de sécurité appelle à la « répression » après les manifestations

  Chine. Le principal organe de sécurité appelle à la « répression » après les manifestations Mardi 29 novembre 2022, des manifestations ont été empêchées en Chine, alors que le principal organe de sécurité du pays appelle à « la répression » des « forces hostiles ». Depuis deux jours, des manifestants descendent dans la rue pour demander la fin des restrictions sanitaires extrêmement stricte, Le principal organe de sécurité chinois a appelé mardi 29 novembre à la « répression » des « forces hostiles », deux jours après des manifestations contre les restrictions sanitaires et pour plus de libertés inédites depuis 1989.Lire aussi : ENTRETIEN.

Faux comptes gérés par informatique

Les comptes Twitter qui diffusent ces messages sont vraisemblablement des faux comptes : leur date de création date au mieux de quelques mois et ils comptent très peu d'abonnés ou d'abonnements. Les images et les vidéos qu'ils diffusent sont republiées à des cadences effrénées par les autres comptes, signe que ces comptes sont probablement gérés par des programmes informatiques conçus pour bombarder Twitter d'images polluantes.

Cette photographie, par exemple, est republiée environ toutes les minutes par ce compte, qui n'a que deux abonnements et aucun abonné. La photographie de profil apparaît sur d'autres comptes qui diffusent eux aussi la même image sexuellement suggestive. Une simple recherche inversée sur Baidu, le «Google chinois», montre que la plupart de ces images érotiques proviennent des sites de rencontre ou de sites pornographiques chinois.

Manifestations en Chine : Plus un ras-le-bol du zéro-Covid qu’un soulèvement contre le régime

  Manifestations en Chine : Plus un ras-le-bol du zéro-Covid qu’un soulèvement contre le régime Des manifestations d’une ampleur presque inédite contre la stratégie sanitaire de Pékin ont secoué la Chine ce week-end © Kanis Leung/AP/SIPA Le mécontentement gronde en Chine depuis des mois, culminant ces derniers jours en une vague de protestations sans précédent contre la politique draconienne du zéro Covid que Pékin applique depuis près de trois années « Dictature sanitaire » - Des manifestations d’une ampleur presque inédite contre la stratégie sanitaire de Pékin o La Chine est secouée par une vague de colère.

Autre exemple : ce compte, qui n'a que sept abonnés et aucun abonnement, a été créé en novembre 2022 et diffuse chaque minute une image de ce genre, avec des messages censés être accrocheurs, en l'occurrence : «Je suis célibataire, vais-je trouver un mari sur Twitter ?»

Le régime chinois derrière la censure ?

Difficile d'apporter la preuve objective de la responsabilité de Pékin derrière cette vaste opération de censure numérique. Mais la méthode employée laisse peu de place au doute. Il est très rare que des contenus pornographiques ou sexuels soient diffusés sur les réseaux sociaux : le gouvernement chinois veille habituellement à étouffer ce genre de contenus. Il est donc quasiment impossible que des internautes indépendants puissent être à l'origine de ces messages.

Une chose est certaine, le contrôle de Twitter constitue un enjeu d'influence majeur pour le régime chinois. Si le réseau social est théoriquement interdit dans l'Empire du milieu, il constitue en réalité un espace de liberté qui échappe en grande partie à Pékin. La preuve : les images des manifestations, quoique noyées, restent accessibles.

Chine : L’assouplissement de la politique « zéro Covid » ne calme pas la révolte étudiante .
Des étudiants ont protesté contre le confinement de leur université dans l’est de la Chine, signe d’un mécontentement persistant face aux restrictions aux déplacements malgré l’allègement de la politique Zéro Covid © CFOTO/Sipa USA/SIPA Les passagers portent des masques dans le métro de Nankin, à l'est de la Chine.

Voir aussi