Actualités à la une

Monde: Melania Trump accueillie par des manifestants lors d'une visite à l'hôpital

Donald Trump hué et humilié : il réplique d'une façon étonnante

  Donald Trump hué et humilié : il réplique d'une façon étonnante Samedi 2 novembre, Donald Trump assistait avec ses fils à un combat de MMA au Madison Square Garden de New York. A son arrivée, le président des Etats-Unis a été copieusement hué et sifflé par la foule. Une humiliation à laquelle il a réagi sur Twitter.Le président des Etats-Unis a retweeté un message sans équivoque posté par son fils. Sur le réseau social, Donald Trump Jr. a partagé une vidéo prise par Tara LaRosa, une combattante de MMA supportrice revendiquée de son père. En légende, il a écrit un texte virulent : "Pour tous les ennemis qui continuent de prétendre que les acclamations ne venaient que de notre part, voici une autre vidéo.

Un nouveau déplacement auprès d'enfants hospitalisés. Mercredi, Melania Trump s'est rendue dans un hôpital de Boston où le personnel soignant traite des nouveau-nés souffrant du syndrome de sevrage néonatal, causé par l'addiction de leur mère à la drogue pendant la grossesse. Elle a déjà réalisé plusieurs visites de ce type à travers les Etats-Unis, dans le cadre de son programme «Be Best», qui vise à promouvoir le bien-être des enfants. Elle a partagé sur Twitter quelques clichés de l'événement de mercredi, où elle a rencontré médecins, infirmiers et jeunes patients.

Mais la visite de Melania Trump n'a pas été sans remous. La First Lady a été accueillie par environ 200 membres du personnel médical qui protestaient contre la politique migratoire appliquée par son mari et ses conséquences sur la santé, car certains migrants refusent de se faire soigner par crainte d'être «repérés» par les autorités. Certains avaient écrit, dans le dos de leur blouse, «We really care, do yo?» («Nous nous en soucions vraiment, et vous?»), une référence à la polémique provoquée par le porte d'une veste sur laquelle il était écrit «I really don't care, do u?» («Je m'en fiche complètement, et vous?») lors d'une visite au sein d'un centre de rétention au Texas.

Cette séance photo en fuite est inspirée de Disney's Up et prend de nouveaux sommets .
BAGDAD - Des manifestants anti-gouvernementaux ont traversé un pont majeur à Bagdad lundi, s'approchant du bureau du Premier ministre et du siège de la télévision publique irakienne, comme les forces de sécurité ont tiré des balles réelles et des gaz lacrymogènes, tuant au moins cinq manifestants et en blessant des dizaines.

Voir aussi