Monde: Philippe Labro – Débat Trump-Biden : « La démocratie américaine a perdu »

AOC qualifie Trump de «suprémaciste blanc» après les commentaires du débat sur les Proud Boys. La représentante

 AOC qualifie Trump de «suprémaciste blanc» après les commentaires du débat sur les Proud Boys. La représentante Alexandria Ocasio-Cortez (D-NY) a qualifié le président Donald Trump de «suprémaciste blanc» à la suite de ses commentaires sur les Proud Boys lors du débat électoral de mardi. © Tom Williams / Pool / Getty Images Rep.Alexandria Ocasio-Cortez (D-NY) s'exprimant lors d'une audition du comité de surveillance et de réforme de la Chambre le 24 août 2020. Elle a critiqué le président Donald Trump à propos de ses commentaires à Proud Boys lors du débat électoral.

  Philippe Labro – Débat Trump-Biden : « La démocratie américaine a perdu » © Fournis par Le Point

À seulement cinq semaines de l'élection présidentielle ? trente-trois jours exactement ?, la politique américaine va mal. Devant des dizaines de millions d'Américains, Donald Trump et Joe Biden, les deux candidats à la Maison-Blanche, ont débattu dans une ambiance électrique lors de leur premier face-à-face télévisé mardi. Un duel qualifié de « honte » et de « disgrâce » par les commentateurs américains, globalement dépités par la teneur des échanges.

Entre Kamala Harris et Mike Pence, un débat classique mais apaisé

  Entre Kamala Harris et Mike Pence, un débat classique mais apaisé Une semaine après le premier débat houleux entre Donald Trump et Joe Biden, leurs colisitiers Mike Pence et Kamala Harris se sont opposés à Salt Lake City. 1/18 DIAPOSITIVES © Brian Snyder / Reuters Kamala Harris et Mike Pence lors du débat à Salt Lake City, dans l'Utah, le 7 octobre 2020. Kamala Harris et Mike Pence lors du débat à Salt Lake City, dans l'Utah, le 7 octobre 2020. 2/18 DIAPOSITIVES © Morry Gash / Pool / Reuters Kamala Harris et Mike Pence lors du débat à Salt Lake City, dans l'Utah, le 7 octobre 2020.

« Sur les dix campagnes présidentielles américaines que j'ai suivies, c'était le débat le plus violent, le plus vulgaire, le plus étonnant, le plus chaotique et, en même temps, le plus décevant, regrette Philippe Labro. Toutes les conventions ont éclaté en morceaux. Il restait deux hommes blancs âgés au comptoir d'un bar autour d'une bière en train de s'engueuler. » Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Donald Trump et Joe Biden s'en sont violemment pris l'un à l'autre pendant l'intégralité du débat. « Menteur », « caniche de Poutine », « clown »?, des échanges d'une rare violence.

Lire aussi Débat : Biden résiste à la tempête Trump

Mais alors, quel candidat a tiré son épingle du jeu ? Qui a remporté ce premier débat ? « Personne », estime l'intellectuel. « La démocratie américaine a perdu », conclut-il, avant de prévenir : « S'ils ont lieu, les deux prochains débats seront encore pires ! »

Les exigences de signature retardent inutilement les prestations d'invalidité de la sécurité sociale .
Exemple: L'administration de la sécurité sociale (SSA) exige que toutes les personnes qui demandent une assurance invalidité de la sécurité sociale avec l'aide d'un représentant remplissent leurs demandes en soumettant une copie papier, à l'encre- formulaire signé. En mettant de côté tous les défis que cela peut présenter pour une personne à mobilité réduite, ce processus ajoute des semaines, voire des mois, à l'attente d'une personne pour ce soutien financier vital.

Voir aussi