Actualités à la une

Monde: Joe Biden reconnaît le génocide arménien, une première pour un président américain

Ce que Joe Biden a dit à propos du génocide arménien

 Ce que Joe Biden a dit à propos du génocide arménien Le président Joe Biden est sur le point de reconnaître officiellement le massacre arménien par l'empire ottoman il y a plus de 100 ans comme acte de génocide, remplissant une promesse qu'il a faite sur la piste de campagne . © Brendan Smialowski / AFP via Getty Images Le président Joe Biden envisageait de se référer aux meurtres d'Arméniens par l'empire ottoman comme acte de génocide.

Joe Biden, ici le 31 mars lors d’un discours à Pittsburgh, est le premier président des États-Unis à reconnaître le génocide arménien. © REUTERS / JONATHAN ERNST Joe Biden, ici le 31 mars lors d’un discours à Pittsburgh, est le premier président des États-Unis à reconnaître le génocide arménien.

Joe Biden a reconnu le génocide arménien ce samedi 24 avril 2021. C’est la première fois qu’un président des États-Unis qualifie ainsi la mort d’un million et demi d’Arméniens tués par l’Empire Ottoman en 1915. La Turquie avait mis en garde Washington.

Joe Biden a reconnu samedi le génocide arménien, devenant le premier président des États-Unis à qualifier ainsi la mort d’un million et demi d’Arméniens massacrés par l’Empire ottoman en 1915.

Les législateurs louent le biden à la reconnaissance attendue du génocide arménien

 Les législateurs louent le biden à la reconnaissance attendue du génocide arménien Les législateurs de jeudi ont publié des déclarations d'éloges pour le président Biden suivant des rapports qu'il envisage de reconnaître officiellement le meurtre de plus d'un million d'Arméniens par l'empire ottoman il y a plus d'un siècle génocide.

Les Américains honorent tous les Arméniens qui ont péri dans le génocide qui a commencé il y a 106 ans aujourd’hui, a-t-il écrit dans un communiqué.

Il s’agit d’honorer les victimes, pas d’accabler qui que ce soit, a souligné une responsable américaine, sous couvert de l’anonymat, alors que la Turquie a mis en garde par avance tout recours à ce qu’elle dénonce comme un « mensonge ».

Jusqu’ici, le gouvernement américain s’abstenait d’utiliser le mot « génocide ».

Le génocide arménien, reconnu par plus d’une vingtaine de pays et de nombreux historiens, est contesté par la Turquie.

Dans la reconnaissance des génocides, Washington à géographie variable .
Lorsqu'en 1994 près de 800.000 personnes, principalement des Tutsis, ont été massacrées au Rwanda sur une période de 100 jours, les Etats-Unis avaient hésité à qualifier l'événement de génocide, lui préférant le terme plus édulcoré d'"actes de génocide". Cette année, en l'espace de quelques mois, Washington a utilisé cette qualification à deux reprises. Les Etats-Unis ont ainsi d'abord accusé Pékin de génocide contre les Ouïghours et d'autresCette année, en l'espace de quelques mois, Washington a utilisé cette qualification à deux reprises.

Voir aussi