Actualités à la une

Sport: JO d’hiver: La région PACA vise 2034 ou 2038

Comment Alysa Liu, d'autres patineurs artistiques positifs positifs de Covid-positifs peuvent encore faire 2022 olympiques d'hiver

 Comment Alysa Liu, d'autres patineurs artistiques positifs positifs de Covid-positifs peuvent encore faire 2022 olympiques d'hiver Au moins cinq concurrents des championnats de patinage artistiques américains de ce week-end ont été testés positifs pour Covid-19. Alysa Liu est le plus grand nom jusqu'à présent pour tester positive. L'étoile de 16 ans a chuté de la compétition vendredi. Liu placée troisième dans le programme bref mondial jeudi soir avant de tester le vendredi matin positif. Champion U.S.

JO d’hiver : La région PACA envisage une candidature pour 2034 ou 2038 © Fournis par Sports.fr JO d’hiver : La région PACA envisage une candidature pour 2034 ou 2038

La France va-t-elle à nouveau accueillir les Jeux Olympiques d’hiver à moyen terme ? Alors que la région Auvergne-Rhône-Alpes, par la voix de son président Laurent Wauquiez, avait évoqué en octobre dernier des velléités de succéder à Milan et Cortina d’Ampezzo, qui accueilleront l’événement en 2026, c’est une autre région qui pourrait se mettre sur les rangs mais à une échéance un peu plus lointaine. En effet, à l’occasion de ses vœux à la presse présentés ce jeudi à Marseille, Renaud Muselier a lancé l’idée d’une candidature de la région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur. « Nous visons les Jeux Olympiques de sports d'hiver pour les Alpes du Sud, a ainsi déclaré le président de la région. Nous avons décidé de porter une intention de candidature pour l'organisation des jeux d'hiver pour 2034 ou 2038. » Une candidature pour 2030 a d’ores-et-déjà été écartée car « l'alternance des continents voudrait que 2030 soit dévolue au Japon ou à l'Amérique du Nord », après une édition en Europe en 2026.

Marseille : Moins de transports en pleine cinquième vague… La décision de la RTM prend un tour politique

  Marseille : Moins de transports en pleine cinquième vague… La décision de la RTM prend un tour politique Depuis lundi, la fréquence des métros, tramways et d’une vingtaine de lignes de bus a diminué sur le réseau de transports marseillais © C.Delabroy/20 Minutes Dans le métro de Marseille passé en horaires vacances, ce mardi 11 janvier 2021 CORONAVIRUS - Depuis lundi, la fréquence des métros, tramways et d’une vingtaine de lignes de bus a diminué sur le ré « Les deux rames viennent de passer Madame ! » En temps normal, cette phrase lancée par un ado goguenard depuis l’escalator d’en face, aurait fait sourire.

?ref_src=twsrc%5Etfw">January 20, 2022

Les plans précis doivent encore être établis

Renaud Muselier a profité de l’occasion pour assurer que, à ses yeux, ce n’était pas une idée lancée à la cantonade. « Quand je vous dis ‘intention’, c'est un mot châtié, feutré mais c'est une très ferme intention de ma part, a ajouté le président de la région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur. C'est la région qui est à la disposition du monde sportif, du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF). » Toutefois, pour qu’une telle candidature soit effectivement lancée, il faudra recevoir l’aval des dirigeants du CNOSF puis, en vertu de la nouvelle procédure de désignation, convaincre le Comité International Olympique (CIO) de la pertinence du projet, dont les contours n’ont pas encore été dessinés. S’il n’a pas précisé si une « ville centre » avait déjà été désignée pour ce projet, la possibilité d’éclater l’organisation de l’événement sur toute une région pourrait faciliter la mise en place d’une candidature permettant à la France d’accueillir les Jeux Olympiques d’hiver pour la première fois depuis Albertville en 1992.

Chine: à Pékin, des Jeux olympiques 100% neige artificielle .
Selon un rapport publié par des chercheurs de l'université anglaise de Loughborough, les Jeux olympiques et les sports d'hiver en général seraient menacés par le réchauffement climatique. L'absence de précipitations n'empêchera pas en tout cas le coup d'envoi des JO de Pékin le 4 février prochain, mais avec des pistes constituées de neige artificielle. Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde Des « snow guns ». Selon ce rapport britannique, près de 300 canons à neige vont bombarder les pistes olympiques de Yanqing et Zhangjiakou au nord-ouest de la capitale chinoise pendant les jeux d’hiver qui commenceront le 4 février prochain.

Voir aussi