Actualités à la une

Sport: OM : Bielsa ou Sampaoli ? Cette légende fait un choix étonnant !

Qui est nouveau directeur de Leeds Jesse Marsch? Les clubs gérés, record, style de jeu pour l'entraîneur américain

 Qui est nouveau directeur de Leeds Jesse Marsch? Les clubs gérés, record, style de jeu pour l'entraîneur américain Marcelo Bielsa ont eu un impact majeur à Leeds United, supervisant la promotion du club à la Premier League en 2020 après une absence de 16 ans du vol supérieur. La légende argentine a créé une unité parmi les partisans du club et était également responsable de quelques moments mémorables dans le vol supérieur. Cette saison, cependant, les choses ont pris un tour pour le pire, avec Leeds devenant trop prévisible dans leur style de jeu et la menace de relégation imminente.

Appelé à commenter l'excellente forme de l'Olympique de Marseille, Eric Di Meco a loué la remise en question de Jorge Sampaoli.

Considéré à juste titre comme un apôtre de Marcelo Bielsa, Jorge Sampaoli cultive néanmoins quelques différences avec son compatriote argentin. L'actuel entraîneur de l'Olympique de Marseille se montre notamment plus pragmatique que son prédécesseur, avec une plus grande souplesse dans ses choix et ses préceptes. Un levier qu'Eric Di Meco apprécie particulièrement.

Vidéo: Bayern Munich / Lucas Hernandez : "On sait l'équipe qu'on a, on sait ce qu'on veut" (Dailymotion)

"Sampaoli, c'est plus que cohérent"

Souvent critique au sujet de Sampaoli, l'ancien défenseur légendaire de l'Olympique de Marseille a cette fois-ci tenu des propos élogieux envers le technicien. « C’est quand même fascinant, on a beaucoup fait la comparaison avec Bielsa, mais il n’y a pas de comparaison à faire finalement, s'est enthousiasmé l'ex-défenseur sur RMC. Parce que Bielsa lui, j’ai le souvenir d’un vestiaire qui se tend parce qu’il a des idées et il n’a jamais transigé même sur une fin de saison qui est partie un peu en saucisse. La grande force de Sampaoli finalement, c’est qu’au moment du sprint final, là où il faut resserrer un peu tout et là où on a eu peur, c’est qu’on se rend compte que c’est plus que cohérent. Ils sont impressionnants en ce moment », a conclu Di Meco. Une chose est sûre : avant le Clasico, Sampaoli a le vent en poupe.

PSG-OM : comment Mauricio Pochettino et Jorge Sampaoli ont géré la «guerre des goals» .
ANALYSE – Les deux entraîneurs ont pris des chemins diamétralement opposés au sujet de la concurrence entre leurs gardiens de but.Les performances de l'intéressé ont rapidement rassuré le Vélodrome. Arrivé blessé, Lopez a dû attendre la quatrième journée pour faire sa première apparition dans les cages de l'OM. Il n'en est plus sorti. «Même si on sait que Mandanda est une légende du club, on veut une rotation. Pau Lopez a récupéré et on voulait le voir jouer. On doit essayer de donner des minutes à tout le monde et on savait qu'il allait répondre présent», déclarait Sampaoli en septembre. Et d'ajouter : «On a deux gardiens de grand niveau et un seul doit jouer.

Voir aussi