Sport: Liverpool calotte Arsenal

Souness critique les joueurs moyens d'Arsenal après la victoire de West Ham

 Souness critique les joueurs moyens d'Arsenal après la victoire de West Ham © Fourni par Daily Mail Logo MailOnline Graeme Souness a fait l'éloge de la ligne de front d'Arsenal après sa victoire contre West Ham, mais a averti les Gunners que le reste de l'équipe pourrait leur coûter cette saison. L'équipe de Mikel Arteta a travaillé dur pour remporter une victoire 2-1 grâce à un but tardif d'Eddie Nketiah. Cependant, ce fut un match difficile pour l'Arsenal qui a été surpassé par les Hammers pendant les périodes du match.

  Liverpool calotte Arsenal © Fournis par Sofoot

Mené au score après un but chanceux d'Alexandre Lacazette, Liverpool a retourné la situation sans trembler et a infligé à Arsenal sa première défaite de la saison (3-1). Les Reds, eux, enchaînent un troisième succès en autant de rencontres et envoient déjà un message : cette saison devrait également être rouge.

Liverpool 3-1 Arsenal

Buts : Mané (28e), Robertson (34e) et Jota (88e) pour les Reds // Lacazette (25e) pour les Gunners

Il y a des nuits où, face à un tel Liverpool, Arsenal serait rentré à Londres avec cinq ou six buts dans les chaussettes. Chance pour les supporters des Gunners : lundi soir, ils auront vu leur troupe prendre les commandes à Anfield, puis se faire retourner en deux coups de cuiller à pot avant d'obtenir une balle en or de 2-2, gâchée par Alexandre Lacazette. Finalement, ces Reds étaient trop forts et ont sorti une petite leçon en direction de la concurrence. Après Leeds et Chelsea, Arsenal a été balancé au tapis (3-1). Sans pitié.

Déconstruire le «but Arteta» - l’arme secrète d’Arsenal qui peut étourdir Liverpool

 Déconstruire le «but Arteta» - l’arme secrète d’Arsenal qui peut étourdir Liverpool © Fourni par FourFourTwo Arsenal Il y avait un soupçon de sourire sur le visage de Jurgen Klopp. Le ballon avait volé dans le coin supérieur du filet Liverpool , mais c'était une frappe d'une telle qualité qu'il semblait l'admirer. Peut-être était-ce parce que le buteur était un homme qu'il avait déjà signé, en Pierre-Emerick Aubameyang. «Tous mes joueurs», avait-il déclaré 15 mois plus tôt, lorsque les Gabonais partageaient le Soulier d'Or avec Sadio Mané et Mohamed Salah.

147 secondes et des incisives qui sortent

Un rapide échange de regards, quelques contrôles approximatifs, un coude de Mané envoyé dans la tronche de Kieran Tierney, et banzaï ! Après quelques minutes passées à toiser sa victime du jour, le champion en titre, intouchable dans sa grotte depuis plus de trois ans en Premier League, a allumé la machine. Puisque les Reds préfèrent désormais réciter leur mélodie plutôt qu’enchaîner les pralines, en face, Arsenal a suffoqué dans ses sorties de balle et a passé son temps à cavaler dans le vide. Les chiffres de la première période sont terribles pour les Gunners : 30% de possession de balle, un taux de passes réussies abaissé à moins de 70%, un seul tir cadré... Mais un tir qui a fait mouche, lorsque après vingt-cinq minutes de jeu et une sortie de balle enfin heureuse, Alexandre Lacazette a eu la chance de voir un centre raté de Maitland-Niles être dévié follement par Robertson sur son pied gauche (0-1, 25e). Avant ça, Alexander-Arnold avait vu l’un de ses centres faire briller Sadio Mané et Leno (15e), puis l’un de ses pétards finir sur la barre du portier allemand avec l’aide de Bellerín (21e). Après, Klopp n’a pas eu à attendre plus de 147 secondes pour voir sa troupe sortir les incisives : à la suite d'un rush parfait de Mohamed Salah bouclé par une intervention foirée de Leno, Sadio Mané a d’abord surgi pour égaliser (1-1, 28e) et, six minutes plus tard, Robertson, lâché par Willian, a croqué dans un centre d’Alexander-Arnold pour placer les Reds aux manettes (2-1, 34e). Simple, efficace, brutal : du Liverpool en barre.

Liverpool maintient un départ à 100% avec une victoire sur Arsenal

 Liverpool maintient un départ à 100% avec une victoire sur Arsenal © Reuters / JASON CAIRNDUFF Premier League - Liverpool v Arsenal LIVERPOOL, Angleterre (Reuters) - Les champions de Premier League Liverpool ont maintenu leur début de saison à 100% avec une victoire 3-1 contre Arsenal à Anfield lundi, les laissant à égalité avec neuf points avec les meneurs Everton et Leicester City.

Jota, première balle

La deuxième période de ce match à cadeaux, elle, s’est jouée sur un fil, duquel Liverpool aurait pu légèrement tomber si Alexandre Lacazette n’avait pas décidé d’envoyer un présent de Ceballos dans le torse d’Alisson (63e), mais d’où Arsenal aurait également pu être rapidement balancé sous les coups d’un Van Dijk solaire et tout près d’inscrire le troisième but des siens (62e). Plus attentistes, les Reds ont passé leur fin de match à pousser leurs invités à faire des fautes individuelles, et à plusieurs reprises, cela aurait pu faire ficelle, notamment sur une frappe excentrée de Mané (70e) consécutive à une récupération dans les pieds de Bellerín. Pour forcer le destin, Arteta a alors fait entrer Pépé et Nketiah. L’effet comptable ? Aucun : sur la première ouverture en profondeur vers Nketiah, Alisson a même jailli et est passé à deux doigts de se retrouver au départ d’un but de Firmino (76e). Néanmoins, l’entrée de Ceballos a aidé Arsenal à respirer, ce qui a sans doute poussé Klopp à offrir ses premières minutes en rouge à Diogo Jota, histoire de donner un second souffle à son pressing. Coquin, le Portugais n’est pas passé loin de débloquer son compteur dans la foulée (82e), a croqué une cuillère de caviar tendue par Salah (84e), puis s'est offert un délice d'enchaînement – merci David Luiz – pour finalement claquer le troisième but au milieu de ses nouveaux copains (3-1, 88e). Jeu, set et match.

Mikel Arteta regrette la défaite tardive d'Alexandre Lacazette lors de la défaite à Liverpool

 Mikel Arteta regrette la défaite tardive d'Alexandre Lacazette lors de la défaite à Liverpool © Fourni par Daily Mail Logo MailOnline Mikel Arteta a salué l'amélioration d'Arsenal dans la seconde moitié de sa défaite 3-1 face à Liverpool lundi soir - mais a ravagé un échec crucial par Alexandre Lacazette pour égaliser le match à 2-2. The Gunners a été dominé par les champions de Premier League en première période mais a pris une avance de choc grâce à Lacazette, qui a terminé un superbe mouvement d'équipe en terminant devant Alisson.

Liverpool (4-3-3) : Alisson - Alexander-Arnold, Gómez, Van Dijk, Robertson - Keita (Milner, 80e), Fabinho, Wijnaldum - Salah, Firmino (Minamino, 90e), Mané (Jota, 80e). Entraîneur : Jürgen Klopp.

Arsenal (3-4-3) : Leno - Holding, David Luiz, Tierney - Bellerín, Elneny, Xhaka (Ceballos, 60e), Maitland-Niles - Willian (Pépé, 68e), Lacazette (Nketiah, 74e), Aubameyang. Entraîneur : Mikel Arteta.

Résultats et classement de Premier League


Galerie: Manchester City - OL (1-3) : les notes des Citizens, Guardiola encore à la trappe (Onze Mondial)

Manchester City a vécu une nouvelle désillusion ce soir, en quart de finale de la Ligue des Champions, battu par l’OL. Découvrez les notes des Skyblues.

Liverpool passe devant Man United comme favori pour signer la galerie Sancho .
: Alisson sera-t-il en forme? Thiago réussira-t-il? Le XI prédit de Liverpool pour l'affrontement de ce soir avec Arsenal (Read Sport) 1/12 DIAPOSITIVES © Laurence Griffiths / Getty Images Sport Liverpool XI prédit: Arsenal (H) Liverpool affrontera Arsenal ce soir en Premier League avec les deux équipes tenant 100% records de leurs deux premiers matchs.

Voir aussi