Actualités à la une

Sport: Marseille s'accroche à Nantes

PSG a battu Marseille pour suivre le rythme de Lille et de Lyon

 PSG a battu Marseille pour suivre le rythme de Lille et de Lyon Le PARIS (Reuters) - Le Paris St Germain a remporté une victoire clinique 2-0 face à l'Olympique de Marseille, ses rivaux acharnés dimanche, pour suivre le rythme de ses compatriotes prétendants au titre de Ligue 1 Lille et l'Olympique Lyonnais.

  Marseille s'accroche à Nantes © Fournis par Sofoot

Pas aidé par une double erreur grossière d'Álvaro et de Steve Mandanda, l'Olympique de Marseille a malgré tout cravaché à Nantes pour aller chercher un point grâce à Dimitri Payet (1-1). Les Olympiens restent sixièmes de Ligue 1, alors que les Jaune et Vert sont toujours barragistes.

Nantes 1-1 Marseille

Buts : Blas (50e) pour les Canaris // Payet (69e) pour l'OM

Expulsion : Sakai (94e) pour l'OM

Voir l'Olympique de Marseille se déplacer à Nantes, c'est l'occasion de voir s'opposer les deux présidents de France les plus détestés par leurs propres supporters. Et ce qui est sûr, c'est que le premier acte vécu à la Beaujoire ce samedi après-midi ne sera pas un atout pour réconcilier Jacques-Henri Eyraud et Waldemar Kita avec leur communauté. Déchet technique en pagaille, passes manquées à la pelle, rythme incroyablement faible... Quoi de plus logique donc, dans une partie aussi hachée, que l'ouverture du score provienne d'une énorme cagade du duo Álvaro-Mandanda ? Une bourde juste après l'entracte qui a profité à Ludovic Blas, tout heureux d'inscrire son sixième but cette saison. Un pion important, mais pas décisif, puisque Dimitri Payet a remis les pendules à l'heure vingt minutes plus tard. Voilà un match nul qui n'arrange personne.

Marseille : Un homme tué d’une balle dans la tête dans les quartiers Nord

  Marseille : Un homme tué d’une balle dans la tête dans les quartiers Nord Un homme de 33 ans a été tué ce mercredi après-midi d’une balle dans la tête dans le quartier de la Bricarde à Marseille © Lionel Urman/SIPA Un homme de 33 ans a été abattu dans la cité de la Bricarde à Marseille. HOMICIDE - Un homme de 33 ans a été tué ce mercredi après-midi d’une balle dans la tête dans le quart Un homme 33 ans a été tué mercredi d’une balle dans la tête dans une cité de Marseille, a-t-on appris auprès du parquet. Les faits se sont produits peu avant 16 heures, à la cité de la Bricarde, dans les quartiers Nord de la ville.

Aucun tir cadré en première mi-temps

Comme le veut l'expression, on ne change pas une équipe qui gagne. Antoine Kombouaré et Nasser Larguet l'ont bien compris, alignant tous les deux le même onze que celui qui a marché il y a quelques jours (à Angers le week-end dernier pour Nantes, contre Nice cette semaine pour l'OM). Mais rapidement, les deux techniciens se rendent compte qu'ils ont affaire à des garçons beaucoup moins inspirés ce samedi. En particulier les Canaris, qui perdent un nombre affolant de ballons, et se montrent quasiment incapables d'aller voir ce qu'il se passe dans la moitié de terrain marseillaise. Au contraire, ce sont les Phocéens qui posent globalement le pied sur la gonfle. Mais là encore, sans en faire grand-chose. Seul Bamba Dieng, profitant du bon boulot de Sakai côté droit, se signale en envoyant une Madjer à côté du but de Lafont (12e) pour l'unique tir marseillais du premier acte. Avant de filer au vestiaire, Imran Louza (36

Galerie: ???? OM - PSG (0-2) : les notes de l’OM ! (Onze Mondial)

Marseille : Des milliers de PV illégaux entre 2018 et 2019, comment cela est possible ?

  Marseille : Des milliers de PV illégaux entre 2018 et 2019, comment cela est possible ? Selon le Conseil d’Etat, les PV manquaient de base légale, une délibération de la ville sur les tarifs n’ayant pas fait l’objet d’une publicité complète © Denis Charlet AFP Photo d'illustration STATIONNEMENT - Selon le Conseil d’Etat, les PV manquaient de base légale, une délibération de la ville sur les tarifs n’ayant pas fait l’ Des milliers de PV de stationnement ont été dressés illégalement à Marseille entre les mois de janvier 2018 et décembre 2019, révèle La Provence, qui évalue le préjudice à 17.000 euros au moins pour les automobilistes.

Si sa responsabilité n’est pas clairement engagée que les deux buts, il a vu le ballon passer à quelques centimètres de sa main sur le premier but de Mbappé et il a été surpris par la balle en cloche d’Icardi sur le 2-0. Pas grand chose d’autre à se mettre sous la dent. Frustrant.
e) et Ludovic Blas (37e) tentent à leur tour d'alerter Mandanda de l'autre côté du terrain, mais leurs deux pétards de loin terminent en tribunes.

Le directeur général de l'OM répond aux supporters

Le joli cadeau d'Álvaro

Il faut donc attendre le retour des vestiaires pour voir la première véritable étincelle du match. Kolo Muani presse haut, Álvaro panique et donne un ballon foireux à Mandanda... Lequel manque complètement son geste et ouvre les portes du but à Blas (1-0, 50e). Un peu contre le cours du jeu, cette ouverture du score a au moins le mérite de réveiller des Olympiens bien amorphes. Les ouailles de Nasser Larguet s'approchent enfin du but d'Alban Lafont, qui veille bien pour repousser la frappe de Khaoui (62e), puis voit la tête de Ćaleta-Car titiller son poteau (63e). L'ancien portier du TFC ne peut pourtant rien sur une reprise de Payet, à la réception d'un bon centre de Nagatomo (1-1, 69e). Revigoré par son quatrième but personnel en Ligue 1 cette saison, le Réunionnais est d'ailleurs proche de doubler la mise sur un lob lointain astucieux (79e), sans réussite. Dernier fait de jeu : un énorme high-kick aussi violent que maladroit de Sakai (expulsé sur le coup) sur Bamba, qui avait déjà été découpé quelques instants plus tôt par Álvaro. Pas sûr que le défenseur espagnol garde un excellent souvenir de la Beaujoire.

Nantes (4-4-2) : Lafont - Appiah, Castelletto, Girotto, Traoré - Blas, Chirivella, Touré, Louza (Coco, 82e) - Kolo Muani (Emond, 82e), Simon (Bamba, 67e). Entraîneur : Antoine Kombouaré.

Marseille (4-2-3-1) : Mandanda - Sakai, Álvaro, Ćaleta-Car, Nagatomo (Amavi, 90e) - Kamara (Cuisance, 79e), Gueye - Khaoui (Lirola, 95e), Payet, Henrique (Rongier, 46e) - Dieng (Germain, 46e). Entraîneur : Nasser Larguet.

Résultats et classement de la Ligue 1

Du passage Douard à Trempolino, redécouvrez Nantes à travers le street art .
Dans les rues de Nantes, éphémères ou permanents, les fresques et collages colorent les murs des immeubles. Ces vacances d’hiver sont l’occasion de redécouvrir la ville de Nantes et ses environs. Mosaïques, stickers, pochoirs ou graffitis : le street art regroupe une multitude de techniques. Dans les rues de Nantes, éphémères ou permanents, les fresques et collages colorent les murs des immeubles. Derrière ces créations, il y a des artistes comme Ador et Semor, Persu, Zoia ou encore The Blind, le premier à avoir créé des œuvres en braille pour les personnes malvoyantes.

Voir aussi