Cuisine: Le goût de Paris – Pourquoi vous allez adorer Bonnie

Covid-19 : Après la crise sanitaire, les Parisiens redécouvrent leur ville

  Covid-19 : Après la crise sanitaire, les Parisiens redécouvrent leur ville Depuis la crise sanitaire liée au Covid-19, les Français se sont habitués à voyager sans dépasser les frontières. Certains Parisiens et Parisiennes optent pour le tourisme de proximité et revisitent ou visitent autrement la capitale © Thomas Hubert/SIPA Le tourisme dans sa propre ville, et pourquoi pas ? TOURISME DE PROXIMITE - Depuis la crise sanitaire liée au Covid-19, les Français se sont habitués à voyager sans dépasser les frontières. Certains Parisiens et Parisiennes optent pour le tourisme de proximité et revisitent ou visitent autrement la capitaleLigne 9, un dimanche soir.

  Le goût de Paris – Pourquoi vous allez adorer Bonnie © Romain Ricard

Par où commencer ? Peut-être par en prendre plein les pupilles avant les papilles. Avec cette vertigineuse vue dévoilant le Tout-Paris et ses monuments iconiques derrière l'interminable vitre en verre de 50 mètres de longueur de Bonnie, la dernière adresse de Paris Society qui s'aventure pour la première fois hors de son terrain de jeu favori du Triangle d'Or pour débarquer dans l'Est parisien.

Perché au 15e étage de l'Hôtel SO/ Paris dans le 4e arrondissement, le nouveau restaurant du groupe de Laurent de Gourcuff inauguré mardi 6 septembre embrasse l'île Saint-Louis à ses pieds, les rives de la Seine en perspective et la tour Eiffel et les Invalides en toile de fond? De quoi couper le souffle à ceux qui grimperont au sommet de la tour Morland. En bonus au 16e étage, on retrouve un bar panoramique à la détonante carte de cocktails et un club électro-disco promettant d'être un haut lieu de la fête à la manière du Studio 54. Deux lieux éclectiques qui donnent le sentiment de s'être téléporté à New York.

4 activités (très) fun à faire à Paris cet été

  4 activités (très) fun à faire à Paris cet été Quelques idées de sorties réjouissantes à faire à Paris durant les vacances.Après de longs mois d'aménagement, le Avengers Campus ouvre enfin ses portes et recherche ses nouvelles recrues. Situé au Parc Walt Disney Studios, ce nouveau land immersif est taillé pour les fans (très) nombreux et (très) passionnés des Avengers, ces super héros charismatiques (personnellement, notre coeur balance entre Spider Man et Black Panther) qui pulvérisent les records au box-office à chaque sortie de film.

Moquettes bariolées, banquettes opulentes, luminaires Art Déco?, la salle de restaurant fait plonger les convives dans le " space age ". © Romain Ricard

Décor inattendu

Sous la houlette de l'architecte d'intérieur Jordane Arrivetz, le restaurant à l'allure de cocon fait plonger les convives dans le « space age ». Moquettes bariolées aux accents psychédéliques, banquettes opulentes, luminaires Art déco, interminables baies vitrées?, le mariage est réussi entre les sixties et les années 2020. Un décor inattendu qui se prolonge jusque sur l'étourdissante terrasse où le plafond constellé d'une myriade de miroirs duplique le paysage en inversant les perspectives.

Ces sneakers adidas sont celles que l'on portera tous en 2023

  Ces sneakers adidas sont celles que l'on portera tous en 2023 Un obsession prénommée Samba \!Challengeant le style des icônes des nineties à l'instar de Kate Moss, Winona Ryder ou encore Gwyneth Paltrow, Bella Hadid, Kendall Jenner, Kaia Gerber et Hailey Bieber multiplient les sans-faute en matière de mode. Du street style aux podiums, les Samba d'adidas ont plus que jamais le vent en poupe. Soit une juste dose de cool, idéale pour twister son look cet été et à la rentrée tout en privilégiant le confort. À s'offrir sans plus attendre sur adidas.fr.

Dans l'assiette, Paris Society fait la synthèse de plusieurs de ses établissements. Sur la carte, c'est un mix mêlant la ligne culinaire de Girafe, de Monsieur Bleu et de CoCo, le tout habillé de quelques créations pour l'occasion. Une partition de brasserie chic où le chef exécutif du groupe Julien Chicoisne célèbre la cuisine française en se laissant la liberté de sortir des frontières de l'Hexagone grâce à quelques twists de la world cuisine.

Cuisine de haute voltige

La côte de veau à partager © Romain Ricard
Les langoustines (24 euros les cinq pièces) cajolées dans une enveloppe croustillante de l'épaisseur d'une feuille de papier à cigarette sont à tremper dans une sauce condimentée au basilic. Leur chair d'une incroyable délicatesse se marie à merveille avec le croquant de la fine pâte autour. De subtiles notes iodées réveillées par le côté herbacé et végétal du basilic. Le thon rouge (32 euros) est un modèle du genre. Coiffé de cubes d'avocat à juste maturité (ni trop mous, ni trop durs), de coriandre hachée et de graines de sésame, ce tartare marin se pare d'accents asiatiques en étant imprégné d'une vinaigrette au soja. Un bonbon en bouche.

Le clou du spectacle ? La côte de veau à partager pour deux ou trois selon l'appétit (102 euros) et découpée devant vous. Clouté d'ail et parsemé d'herbes aromatiques, ce morceau de bravoure de 800 grammes, os compris, coche toutes les cases de la grande cuisine bourgeoise française. Croutée sur l'extérieur, moelleuse et fondante à l'intérieur, la viande juste rosée comme il faut déclenche une envie de reviens-y. Une addiction renforcée par son accompagnement canaille : des pommes de terre grenaille dorées au beurre.

Secrets d’initié : comment préparer du thé à la menthe comme au Maroc ?

  Secrets d’initié : comment préparer du thé à la menthe comme au Maroc ? Symbole d’hospitalité et de partage, le thé à la menthe marocain est un emblème incontournable du royaume, tant au niveau culinaire que culturel. Ce dernier est bu à toute heure de la journée, avec une préférence en fin de repas. Une habitude dont beaucoup ne peuvent se passer. Présentation et recette. © Nicolamargaret / iStock Thé à la menthe marocain « C’est ma sœur Nadia qui m’a appris à le préparer quand je n’étais encore qu’une enfant », nous confie Wafae en brandissant sa théière de haut en bas en parfait alignement avec les verres. « Elle a habité à Zagora pendant dix ans.

  Le goût de Paris – Pourquoi vous allez adorer Bonnie © Fournis par Le Point Le millefeuille à la vanille © Romain Ricard
Pour terminer le repas, ne pas manquer le millefeuille. Couchés sur l'assiette, deux segments de pâte feuilletée entrelacent une crème à la vanille. Cuillerée après cuillerée, ce nuage dorloté par la craquante pâte foncée procure la sensation de retomber en enfance. Régressif à souhait pendant qu'on admire à la nuit tombée le spectacle de la Ville lumière brillant de mille feux. Bonnie, définitivement la sensation de cette rentrée dans la capitale.

Bonnie à l'Hôtel SO/ Paris, 10, rue Agrippa d'Aubigné, Paris 4e. Ouvert du lundi au dimanche au déjeuner et au dîner. Carte : de 44 ? à 113 ?. 01 78 90 74 74 bonnie-restaurant.com

Incendies en Gironde : Epargnée cette année par un goût de fumée dans ces vins, Bordeaux s’instruit auprès des vignobles californiens .
Si le millésime 2022 ne sera pas concerné, la filière estime qu’il lui faut réfléchir en amont aux solutions pour prévenir et corriger l’amertume qui peut accompagner des vignes exposées aux fumées © GEORGES GOBET / AFP Séance de dégustation de vins (illustration). ANTICIPATION - Si le millésime 2022 ne sera pas concerné, la filière estime qu’il lui faut réfléchir en amont aux solutions pour prévenir et corriger l’amertume qui peut accompagner Une catastrophe aurait pu en cacher une autre. Aux pertes de plus de 28.

Voir aussi