Bien-être: Journaling : tenir un journal pour prendre soin de sa santé mentale

Santé mentale : plus on cherche le bonheur, moins on est heureux

  Santé mentale : plus on cherche le bonheur, moins on est heureux Chercher à tout prix le bonheur serait mauvais pour notre santé mentale ! C’est en tout cas ce que montre une récente étude internationale menée dans 40 pays différents… Explications. “Le bonheur est une expérience précieuse et les sociétés veulent que leurs citoyens soient heureux. Bien que cet engagement sociétal semble louable, trop insister sur la positivité (par opposition à la négativité) peut créer une norme émotionnelle inaccessible qui, ironiquement, compromet le bien-être individuel”, annoncent d’emblée les auteurs de l’étude sur le bien-être publiée dans la revue Scientific Reports, le 17 février dernier.

Bien loin du journal intime de notre adolescence, la fonction du journaling n’est pas de tenir un carnet de bord où nos moindres faits et gestes sont répertoriés. Ici, il est plus question de poser à …

Journaling : tenir un journal pour prendre soin de sa santé mentale © XiaoYun Li/gettyimages Journaling : tenir un journal pour prendre soin de sa santé mentale

Si on peut voir d’un mauvais œil cette tendance qui croît sur les réseaux sociaux depuis ces dernières années, notamment avec les influenceuses bien-être ou spécialisées dans le développement personnel vantant les mérites du journaling, il a été maintes fois prouvé que l’écriture est une forme de thérapie.

Écrire ou l’art de se libérer

Votre psychologue c’est vous-même. Vous vous retrouvez confronté à ce qui va mais surtout ce qui ne va pas, la plupart du temps sans mode d’emploi ou guide pour s’en sortir. Mais le truc c’est qu’en réalité, vous avez déjà la réponse. Si on reprend le but originel du journal intime, le journaling est assez similaire. « Il n’est pas rare de ressentir ce besoin d’écrire lorsque l’on vit de grandes émotions. Cela peut avoir un effet cathartique : on déverse son malheur sur la page. C’est souvent libératoire. L’écriture fait partie d’un équilibre, d’une certaine hygiène de vie », raconte Emmanuelle Ryser, spécialiste en récits de vie, à Femina CH.

Comment puis-je parler d'anxiété quand il n'y a pas de mot dans ma langue?

 Comment puis-je parler d'anxiété quand il n'y a pas de mot dans ma langue? Beaucoup de gens ont du mal à parler ouvertement de leur santé mentale. et pour Krisha-Thakor, c'était particulièrement difficile. Elle traitait de l'anxiété, mais il n'y a pas de mot dans sa langue, Gujarati. grandissant au Malawi aux parents indiens, le jeune 21 ans n'avait pas accès aux services de santé mentale. et tendre la main sur ses parents et une famille élargie était difficile.

Beaucoup d’intellectuels ont eu recours à cet exercice pour organiser leurs idées et gagner en clarté comme Albert Einstein, Marie Curie ou Léonard de Vinci.


Galerie: Découvrez 6 jeux de société féministes à tester ou à offrir (Version Femina)

De nombreux bienfaits

Tenir un journal réduit la colère, la peur, la tristesse, bref régule les émotions. Cela renforce aussi le système immunitaire, booste la confiance, améliore le sommeil, nous rend plus optimistes. C’est un outil précieux pour se vider la tête et réduire notre charge mentale. Il permet aussi de faire des associations d’idées auxquelles vous n’auriez pu y penser juste en y pensant. Le journal devient un espace personnel à part entière, loin du jugement des autres. C’est une manière de mener une introspection qui peut permettre de gagner en clarté sur son futur.

Faire du journaling un plaisir

Il n’y a pas une bonne façon de tenir un journal. Cela peut être un journal de gratitude, une bucket list, un scrapbooking, un cahier avec des dessins et des textes, un bullet journal… On peut y noter des rendez-vous, des états d’esprit, des questions, des idées, des moments qui nous ont rendus heureuse. Mettre à plat le positif comme le négatif, tous les matins ou une fois par semaine, sans se fixer une longueur minimale ou un nombre de mots à écrire. Ce n’est pas grave si le texte soit brouillon avec des ratures, des fautes d’orthographe ou des répétitions.

Voici les bienfaits insoupçonnés de la marche sur notre santé mentale

  Voici les bienfaits insoupçonnés de la marche sur notre santé mentale On connaît les nombreux bénéfices de la marche sur notre santé physique mais un peu moins sur notre santé mentale. Maladies cardiovasculaires, obésité, diabète… La marche à pied contribue à diminuer … © Westend61/gettyimages Voici les bienfaits insoupçonnés de la marche sur notre santé mentale Maladies cardiovasculaires, obésité, diabète… La marche à pied contribue à diminuer le risque de beaucoup de maladies et à augmenter par conséquent notre espérance de vie.Booster nos hormones du bonheurSur le plan mental, la marche réduit l’anxiété, diminue les symptômes dépressifs et augmente l’estime de soi.

Il faut que cette activité reste un plaisir et non une obligation. « Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon d’écrire. L’idée n’est pas de rédiger de grandes phrases dans un style parfait, au contraire ! Personne ne va vous relire : c’est un lieu de liberté totale, on a le droit de tout faire, de tout écrire », indique Emmanuelle Ryser.

À découvrir également : Les personnes déprimées seraient plus sensibles aux « fake news » selon une étude

Comment commencer ?

Si on ne se sent pas inspiré, on peut aller faire un tour sur les réseaux sociaux et notamment Pinterest. Beaucoup « d’entrées » ou « instructions » (ou « promps » en anglais) permettent de commencer à écrire. Cela peut être une question, une affirmation, un jeu, sur soi, les autres, sur un moment, un souvenir… Mieux vaut privilégier l’écriture manuscrite car cela permet de se couper des réseaux sociaux et s’éloigner des écrans.

L'erreur de soin de la peau que 70% d'entre nous font - et oui, c'est quelque chose de si simple .
Vous avez donc maîtrisé l'art de Skincare La superposition , vous devez saisir certains des ingrédients de sonorité les plus compliqués (c'est prononcé 'aze -lay-ic acide ') et naviguer dans le monde des rétinoïdes . Mais alors que vous pourriez avoir votre routine de soin de la peau topique à un tee-shirt, vous risquez de manquer une astuce (très importante) - à commencer par le #skinhelfie dans votre salle de bain.

Voir aussi