Bien-être: Cancer : les boissons sucrées augmentent le risque de décès

Comment vivre plus longtemps: une boisson populaire qui `` accélère le vieillissement biologique '' - Évitez

 Comment vivre plus longtemps: une boisson populaire qui `` accélère le vieillissement biologique '' - Évitez Votre navigateur ne soutient pas cette vidéo aujourd'hui, les chercheurs d'Oxford Population Health ont publié les résultats d'une nouvelle analyse génétique qui suggère de boire alcool accélère le vieillissement biologique. L'étude, publiée dans Molecular Psychiatry, suggère que l'alcool endommage l'ADN dans les télomères.

Cancer : les boissons sucrées augmentent le risque de décès © AFP Cancer : les boissons sucrées augmentent le risque de décès

Une étude parue dans Cancer, Epidemiology, Biomarkers & Prevention révèle que la consommation régulière de boissons sucrées augmente les risques de décès par cancer. Quel est le lien entre les deux ? Découvrez les résultats de cette nouvelle étude scientifique.

Une nouvelle étude dont les résultats ont été publiés le 15 septembre dernier démontre que la consommation de boissons sucrées pourrait augmenter vos risques de cancers mortels. Les recherches ont été menées par Marjorie McCullough, directrice scientifique principale de cette étude en épidémiologie à l'American Cancer Society. Pour comprendre le lien entre la survenue de certains types de cancer et la consommation de boissons sucrées, les scientifiques ont étudié un groupe de 934 000 participants de 1982 à 2016. Dans ce groupe, aucune personne ne souffrait de cancer, les participants devaient fournir des informations sur leur consommation de boissons sucrées. Résultat ? En 2016, plus de 135 000 participants étaient décédés du cancer.

Une banane par jour éloigne-t-elle le médecin?

 Une banane par jour éloigne-t-elle le médecin? © (Crédit photo: Pexels) La banane a été cachée sous un sac en plastique De nombreuses études ont montré le lien entre une bonne nutrition et un risque de cancer plus faible. Maintenant, une nouvelle étude sur les personnes présentant un risque héréditaire pour un large éventail de cancers a révélé que l'amidon résistant peut jouer un rôle important dans la protection contre certaines maladies. L'amidon résistant se trouve dans l'avoine, les céréales, les bananes vertes, les pâtes et le riz.

Les boissons sucrées augmentent les risque de cancer lié à l’obésité

Selon les recherches des scientifiques, la consommation de boissons sucrées augmente les risques de prise de poids, de surpoids et d’obésité. Les résultats de l’étude ont été plus loin en démontrant qu’un lien existait entre le fait de consommer régulièrement des boissons sucrées, d’avoir un IMC important et la survenue de cancer lié à l’obésité tels que le cancer du côlon, le cancer du rein et du pancréas. "Les recherches futures devraient tenir compte du rôle de l'IMC dans les études sur les boissons sucrées et le risque de cancer", a ainsi déclaré Marjorie McCullough dans un communiqué de presse de l'American Cancer Society. "Ces résultats devraient éclairer les politiques publiques concernant la consommation de boissons sucrées, afin de réduire le risque de cancer chez les hommes et les femmes aux États-Unis."

7 boissons à index glycémique élevé à éviter

  7 boissons à index glycémique élevé à éviter Comme les aliments solides, les boissons peuvent être riches en sucre et posséder un fort index glycémique. Le point sur celles qui font grimper notre glycémie. Connaissez-vous l’index glycémique (IG) ? C’est le pouvoir sucrant d’un aliment ou d’une boisson. Plus l’IG est élevé, plus l’aliment ou la boisson entraîne une hausse de la glycémie, le taux de sucre dans le sang. Cette hausse entraîne un stockage des sucres sous forme de graisse et une sensation de faim. L’IG aide les personnes diabétiques ou en prédiabète à bien composer leur menu.

La consommation de sucre associée à un sur-risque de cancer du sein

Ce n’est pas la première fois que le sucre est incriminé dans la survenue de cancer. Si pendant de nombreuses années, la consommation de sucre n’a pas fait l’objet d’études scientifiques, plusieurs chercheurs s’y intéressent actuellement. D’ailleurs, en 2019, une étude relayée par la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer révèle qu’une consommation importante de sucre est associée à un sur-risque de survenue du cancer du sein. Il s'agissait d'une cohorte de plus de 100 000 personnes ayant accepté d’être suivies pendant plusieurs années et de fournir des informations sur leur santé et leurs habitudes alimentaires. Selon la fondation ARC “Après un suivi médian de près de 6 ans et la survenue de plus de 2 500 cas de cancers, les résultats sont sans appel : la consommation globale de sucre est associée à un sur-risque de cancer. Une observation qui, selon les chercheurs, serait principalement due aux cancer du sein.”

Les autorités sanitaires publient depuis de nombreuses années des recommandations nutritionnelles, notamment sur la consommation de sucre. Ainsi, on peut lire sur le site de l’Agence Nationale Sécurité Sanitaire Alimentaire Nationale (Anses) : “Compte tenu des effets sur la santé que peut provoquer une consommation excessive de sucre, l’Anses recommande de ne pas consommer plus de 100 g de sucres par jour (hors lactose et galactose) et pas plus d’une boisson sucrée.”

: le symptôme de la taille du pois qui apparaît chez 90% des patients atteints de cancer testiculaire .
Cancer Votre navigateur ne prend pas en charge cette vidéo Testiculaire Cancer se produit lorsque des cellules anormales dans un ou les deux testicules commencent à croître anormalement, parfois parfois conduisant à la formation d'une tumeur. Cela est susceptible de produire plusieurs changements corporels, mais tous ne peuvent pas facilement être ramassés à l'œil. Selon un expert, 90% des patients présentent une bosse de la taille d'un pois, qui dans de nombreux cas sera indolore.

Voir aussi