Actualités à la une

Bien-être: Repas de fête : halte aux idées reçues avec une diététicienne nutritionniste

Minceur : 5 idées reçues sur le comportement à adopter

  Minceur : 5 idées reçues sur le comportement à adopter Lorsqu’il est question d’une perte de poids, les conseils et astuces fusent de toutes parts et l’entourage se change alors en spécialiste en la matière. Pourtant, ces conseils ne sont souvent que… des idées reçues. Explications avec le docteur Jacques Fricker, auteur du livre « Maigrir avec la méthode 2-4-7 ».Au printemps, à l’approche de l’été, à l’arrivée de l’hiver, au plein coeur de l’automne… Quelle que soit la saison, le poids obsède une grande partie de la population. Que ce soit du côté des hommes ou de celui des femmes, l’envie de maigrir peut arriver à n’importe quel âge et pour n’importe quelle raison.

En cette période de réveillons, les faux bons conseils fleurissent à propos de notre alimentation et de notre digestion. Hélène Lemaire*, diététicienne nutritionniste à Marseille, nous guide. Il …

Repas de fêtes : halte aux idées reçues © iStock Repas de fêtes : halte aux idées reçues

Il faut éviter les excès

ABSOLUMENT PAS Il est important de se faire plaisir, en famille ou entre amis, et surtout de manger sans scrupule en rangeant sa table de calories. « C'est cette idée de vouloir contrôler notre alimentation qui va déclencher un cycle négatif, prévient Hélène Lemaire. Si quelqu'un met en place des règles et des interdits alors que les autres convives autour de lui se régalent, il va se sentir frustré et finira par craquer. Pire, il culpabilisera de s'être laissé tenter… et mangera à nouveau pour se réconforter. » La bonne attitude Sa-vou-rer ! Déguster assis, en pleine conscience, et en profitant de chaque bouchée, va limiter naturellement la quantité d'aliments absorbés.

Que manger après une mauvaise nuit de sommeil ?

  Que manger après une mauvaise nuit de sommeil ? L’alimentation et le sommeil sont tous deux étroitement liés. Explications avec notre experte Coralie Costi, diététicienne nutritionniste. © RossHelen / iStock Photos Femme qui s'endort devant la porte ouverte de son réfrigérateur « Pour bien dormir, il faut se nourrir correctement, et pour bien manger, il faut de bonnes nuits de sommeil » explique Coralie Costi dès la première minute de notre appel. Pour la nutritionniste, cela ne fait aucun doute : les deux facteurs sont en corrélation constante. Un équilibre dont les conséquences sont aussi importantes sur l’organisme que la santé mentale.

Bien manger fait manger moins

Bonne nouvelle : plus les aliments sont bons et qualitatifs, moins on en mange en quantité. « Ce phénomène s'explique par le fait que l'organisme cherche, à travers l'alimentation, à atteindre une plénitude. Avec des plats faits maison (composés d'ingrédients triés sur le volet), auxquels on a donné toute notre attention, on atteint cette sensation plus rapidement et le corps se sent plus vite rassasié », décrypte Hélène Lemaire. A nous de choisir les meilleurs produits possibles pour des fêtes de fin d'année : volaille d'élevage traditionnel, saumon fumé sauvage, fruits et légumes bio ou encore fromages à la coupe chez un fromager. Notre balance nous dira merci… et notre éthique aussi !

Une « prétox » permet de limiter la casse sur la balance

AU CONTRAIRE La prétox, qui consiste à suivre un régime léger et équilibré avant les festivités, est une aberration. C'est au quotidien, et tout au long de l'année, que nous devons nous alimenter sainement. La bonne attitude Manger normalement lors des repas précédant la réunion de famille. En toute logique, pour épargner notre système digestif, « mieux vaut éviter les mets lourds et copieux, comme le confit de canard ou la choucroute », précise Hélène Lemaire.

Petit-déjeuner et goûter des enfants : 7 erreurs à éviter pour ne plus en faire des bombes caloriques

  Petit-déjeuner et goûter des enfants : 7 erreurs à éviter pour ne plus en faire des bombes caloriques La nouvelle version de MSN, votre collection personnalisable du meilleur des catégories Actualité, Sport, Divertissement, Finance, Météo, Voyage, Santé et Lifestyle, le tout associé à Outlook, Facebook, Twitter, Skype et bien plus encore.

Boire beaucoup d'eau à table aide à digérer

PAS VRAIMENT L'eau remplit l'estomac et empêche, au contraire, une bonne digestion en diluant les sucs digestifs. C'est pour cette raison que certains nutritionnistes déconseillent de boire à table. Hélène Lemaire propose pour sa part de se limiter à un ou deux verres durant le repas. La bonne attitude Boire quelques verres d'eau, mais juste avant le début des festivités. Pas pour remplir l'estomac, mais pour permettre de lutter contre la déshydratation générée par l'alcool. Et, après un repas, l'eau bicarbonatée reste conseillée pour éviter les sensations de lourdeur.

À découvrir également : 6 idées reçues sur les repas de fêtes de fin d'année

Rien de tel qu'un goûter avant le réveillon pour couper la faim

AH BON ? Si une grosse collation peut, dans un premier temps, caler et réduire la prise alimentaire lors du dîner, durant les fêtes, on finit tout de même par se laisser tenter par les petits fours et autres chocolats qui traînent partout. Preuve que cette technique est contre-productive ! La bonne attitude Oublier tous les calculs basés sur les notions de privation ou de récompense. La seule chose à garder en tête, c'est la notion d'anticipation. Pour arriver au bout du repas sans avoir la sensation d'avoir trop mangé, on peut faire le choix de petites quantités pour chaque plat.

Pourquoi passe-t-on du salé au sucré lors d'un repas?

  Pourquoi passe-t-on du salé au sucré lors d'un repas? Découvrez en vidéo la recette du Spritz de Noël, un cocktail imaginé par le mixologue Baptiste Bochet. Retrouvez plus d'infos sur notre article « Cocktail Spritz de Noël » : https://www.marieclaire.fr/cocktail-spritz-de-noel,1438606.asp

On peut se lâcher, car la détox nous sauvera

FAUSSE BONNE IDÉE Un « régime détox » ne détoxifie rien puisque l'usine d'épuration des toxines qu'est notre foie ne s'arrête jamais. Le problème vient surtout de l'après-détox. « Une fois la semaine de détox terminée, on se met naturellement à manger dix fois plus », constate la diététicienne. En effet, l'organisme a horreur de manquer et aura tendance à constituer des réserves après une phase de restriction. La bonne attitude Faire confiance à son corps, qui est capable de compenser sans difficultés quelques excès. Intuitivement, on a envie de manger léger (bouillon, yaourt…) après un repas copieux !

Un petit digestif, et le repas glissera mieux !

PAS DU TOUT Le digestif ne l'est que de nom ! Pire, il ralentit la vidange gastrique, et donc le passage des aliments dans les intestins. Une étude publiée dans le British Medical Journal a montré que le schnaps, pris après avoir mangé une fondue savoyarde, n'avait aucun effet bénéfique sur la digestion. Qu'ils soient bus en fin de repas ou en guise de trou normand, les alcools forts irritent les muqueuses digestives, pouvant provoquer brûlures gastriques ou diarrhées. S'ils donnent l'impression d'alléger nos repas, c'est uniquement parce que leur effet vasodilatateur distend les parois de l'estomac, tendues par de grandes quantités d'aliments. La bonne attitude « Accompagner le digestif d'un verre d'eau, dont le foie a besoin pour éliminer les toxines liées à l'alcool », conseille Hélène Lemaire. Ou, carrément, remplacer l'armagnac par une tisane…

Perdre 2 kilos préventifs avant les fêtes : l’avis d’une nutritionniste

  Perdre 2 kilos préventifs avant les fêtes : l’avis d’une nutritionniste Est-il bénéfique de perdre du poids avant Noël ? Est-ce une bonne idée de commencer un régime, une cure détox ou de s’essayer au jeûne intermittent avant Noël en prévision des repas gourmands qui nous attendent ? Medisite a demandé l’avis d’une nutritionniste pour savoir comment anticiper les fêtes. Apéros, alcool, bûches de Noël, chocolats, pâtisseries, macarons… À Noël, toutes les fantaisies culinaires sont permises. On dresse des tables à couper le souffle et on termine l’année bien repu, parfois même avec une pointe de culpabilité.

Moins alcoolisé que le vin, le champagne est permis

ERREUR Qu'on se le dise, il n'y a pas de différence entre ces deux boissons, dont le degré d'alcool se situe autour de 12 %. En quantité d'alcool, un ballon de vin égale une flûte de champagne… qui équivaut à un demi de bière. Quel que soit l'alcool, mieux vaut raisonner en quantité de verres bus et non pas en degrés. La bonne attitude Ne pas chercher à éviter ni à privilégier un alcool en particulier. L'important est avant tout de se faire plaisir… avec modération.

* https: //nutriomega.net.

On écoute... pas de salades !

Marre des intox qu'on nous fait avaler ? Le podcast nutrition de Version Femina s'attache à séparer le bon grain de l'ivraie. Son nom : Pas de salades ! A savoir douze épisodes de 6 minutes qui abordent chacun une thématique : « Pour perdre du poids, suffit-il de moins manger ? », « Le goûter est-il réservé aux enfants ? », « Le beurre est-il préférable à la margarine ? »… Disponible sur toutes les plates-formes d'écoute et sur femina.fr.

Détox : 10 aliments à mettre au menu en janvier pour soigner le foie .
Alors que nous finissons souvent l’année en mangeant trop gras et trop sucré, voici comment commencer 2023 dans de meilleures conditions. Mais au fait, qu’est-ce que le "principe détox" que l’on voit partout ? Medisite fait le point avec Sandra Ferreira, diététicienne. Durant les fêtes, il est très courant de faire quelques excès et de manger trop gras, trop sucré et trop salé. A bien des égards, ces petits plaisirs successifs nous procurent une sensation de lourdeur, d’apathie et de mal être.

Voir aussi