Style: Anne Hathaway ressuscite son personnage du « Diable s’habille en Prada » aux côtés d’Anna Wintour

est The NewsReader: Qui est dans le casting, de quoi il s'agit et comment puis-je regarder? La série dramatique australienne

 est The NewsReader: Qui est dans le casting, de quoi il s'agit et comment puis-je regarder? La série dramatique australienne La BBC de , The NewsReader, a finalement diffusé son premier épisode au Royaume-Uni. La série de six épisodes, qui a été diffusée auprès des téléspectateurs australiens en 2021, a créé son premier épisode le dimanche 25 juillet sur BBC Two. Lisez ici pour découvrir ce qui est cette semaine. Créé par Michael Lucas et Joanna Werner et réalisé par Emma Freeman, le NewsReader a été filmé à Melbourne. La série a été filmée pendant la pandémie et a suivi les restrictions australiennes Covid-19.

Anne Hathaway, toujours pleine d’humour, a eu l’idée de s’habiller comme son personnage d’Andrea Sachs dans « Le Diable s’habille en Prada » lors de la Fashion Week.

  Anne Hathaway ressuscite son personnage du « Diable s’habille en Prada » aux côtés d’Anna Wintour © Behar Anthony/Abaca

Voilà 16 ans que l’on espère à tout prix qu’une suite du film culte « Le Diable s’habille en Prada ». Si les studios Hollywoodiens ne semblent pas décidés à répondre à la requête du public - alors que clairement on en a besoin - Anne Hathaway a pris les choses en main lors de la Fashion Week de New York. C’est au défilé de prêt-à-porter Michael Kors que l’actrice de 39 ans a provoqué l’hystérie des fans en arborant un look faisant référence à son personnage d’Andrea Sachs dans le film datant de 2006. En effet, la belle brune porte un manteau en cuir marron effet croco associé à une robe pull à col roulé noir, escarpins et minaudière assortis. Coïncidence, vous dîtes ? Impossible, Anne Hathaway est bien trop espiègle pour que ce ne soit qu’une question de hasard. La coiffure de la star est d’ailleurs identique à cette fameuse scène de fin, avec une demi-queue-de-cheval et une frange éparse. Pire, la it-girl s’est faite placée à côté d’Anna Wintour, la rédactrice-en-chef du « Vogue ». La légende dit que c’est elle qui aurait inspiré le personnage tyrannique de Miranda Priestly dans le film adapté du livre de Lauren Weisberger. Un pur moment de pop culture que tous les fans de mode n’ont pas tardé de relever. Voilà qui a dû faire plaisir à Michael Kors qui s’est vu offrir un joli coup de com’ aux senteurs Y2K.

Vos bottes sont-elles ringardes ? Voici 4 versions actuelles pour l’automne

  Vos bottes sont-elles ringardes ? Voici 4 versions actuelles pour l’automne Les bottes sont les maîtresses du style à l’approche de l’automne. Mais si ces pièces sont des classiques de la saison, elles sont également soumises aux tendances. © Imaxtree Chaque année, c’est le même scénario. Une fois la rentrée passée, notre inconscient n’a qu’une envie : ressortir nos bottes du placard. Ce sont les chaussures les plus désirables de l’automne, assurément. Impériales, féminines et avant-gardistes, les bottes nous séduisent saison après saison. Et même si le soleil est encore au beau fixe, on ne rêve que des premières chutes de feuilles mortes et des couchers de soleil de novembre.

A lire aussi : Les 10 indispensables de la garde-robe d’Anne Hathaway

Voir cette publication sur Instagram

Anne Hathaway, reine de la mode

Anne Hathaway a pris un vrai virage mode depuis le début de l’année 2022. Changement drastique de look, la jeune maman a la volonté de s’entourer des plus grandes maisons de couture à l’instar de Valentino ou Dolce & Gabbana. Au Festival de Cannes, c’est en Miu Miu qu’elle s’est imposée sur la Croisette comme la star incontournable au style irréprochable. Ainsi, elle devient une it-girl aussi puissante que ses cadettes Bella Hadid ou Hailey Bieber.

Diane Kruger opte pour la jupe tendance du moment .
Présente au 70ème Festival du Film de Saint-Sébastien, l’actrice germano-américaine a choisi d’arborer la mini-jupe tendance du moment. On s’en inspire. Après la Mostra de Venise puis le Festival du cinéma américain de Deauville début septembre, c’était désormais au tour de Saint-Sébastien d’accueillir tout le gratin du septième art à l’occasion de son festival international du film. Du 16 au 24 septembre, avant-premières et galas ont rythmé cette 70ème édition et ont animé la ville espagnole.

Voir aussi